GUZZLER / ST

Voici un nouveau groupe issu de la scène australienne signé par le label au nom qui lui va décidément comme un gant, j’ai nommé Bad Reputation !

Car Guzzler c’est du heavy / Rock’n’roll chaud comme la braise !

Mais Guzzler n’est pas tout à fait un nouveau venu, car en effet ce groupe a été formé en 2004 dans la région de Melbourne et a enregistré un ep de 5 titres qui lui a ouvert les portes pour faire les premières parties des plus grands groupes du rock Australien, dont entres autres Rose Tattoo, The angels ou encore Choirboys.
Et alors que le groupe va prendre son envol, Guzzler disparaît de la circulation.

Quelques années plus tard, le guitariste Matt Reaby contacte les autres membres originaux mais seul le batteur est intéressé pour reprendre l’aventure, cependant le rock’n’roll coulant dans les veines, son fils devenu bassiste intègre également le groupe.
Après avoir programmée une audition, il trouve le chanteur James Davies qui non seulement d’avoir une voix qui déchire à également un bagage musical conséquent.

Le groupe entre en studio et va nous sortir ce premier album contenant pas moins de 14 titres !

« The drinks are on me » vous fera craquer dés ses premiers riffs rageurs et son refrain qui tue !

« Kiss me, kill me » montre de suite une autre facette du groupe, oui ce groupe a des influences du rock australien, mais également des influences du hard rock anglais.

Mais le groupe surprend encore avec « Jekyll & hyde » qui lorgne du côté de Scorpions, alors oui ce groupe a des influences européennes  et justement on trouve le mixte parfait sur « Step up » avec ses riffs à la UFO et sa rythmique des frères Angus !

Guzzler est le genre de groupe que l’on adorerait voir jouer dans un bar et qui vous scotcherait le cul, la bière bavant de vos lèvres en nous jouant un titre comme « Pub Crawl » avec des faux airs de Riot période « Fire down under » ou l’excellentissime « You’re all insane » avec ses riffs irrésistibles !

Le groupe n’en oublie pas ses racines comme sur le très Rose Tattoo « Rock’n’roll ».

Les titres sont puissants et Guzzler a vraiment une palette musicale assez conséquente, reprenons au hasard « Burning fire », où Guzzler tape dans le heavy metal, stigmate de la  NWOBHM avec des groupes comme Diamond Head !

c’est incontestable, ce groupe va faire mal et devrait trouver assez rapidement sa place parmi les meilleurs du genre !

Guzzler n’est pas le plus grand groupe du monde mais ces gars là transpire le hard rock, c’est du tout bon et j’en redemande !

Hey Patron, tu me refiles un grand coup de Guzzler stp  !!

guzzler_believe

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s