THE LAZYS / THE LAZYS ( 2015 )

Attention ! The Lazys débarque et ça va faire du bruit !

Le label Bad Reputation continue de nous faire découvrir des groupes australiens de grande qualité et The Lazys va obligatoirement trouver le succès car il a tout, absolument tout pour devenir un grand groupe de rock !

Le groupe existe depuis 2007 et a déjà sorti 3 EP et un LP en australie en 2010 s’intitulant « Prison earth »
Musicalement, si le groupe a grandi aux sons de AC/DC, de Rose Tattoo et des autres Dieux du rock australien, The Lazys a su confectionner son propre style et au final il nous envoie un hard rock’n’roll de folie avec des compositions de haute énergie !

Ecoutez juste le premier titre « Show le what you’re made of » qui est une vraie bombe rock’n’rollienne !
Un morceau explosif qui fera bouger n’importe quel fan de rock !

« Really ready » est également punchy à souhait, avec ses choeurs, ce break et ce refrain qui déboule à toute allure tout comme « Love your gun » puissant avec encore un refrain en béton !

Côté influence, The Lazys réunit toutes les bonnes recettes du Rock’n’roll de Aerosmith, AC/DC, Kix, Rose Tattoo, The Angels, mais également avec un côté Punk Rock/Garage qui nous rappelle MC5, Smack, Maryslim, The Pirates, DMZ et bien d’autres…

« All fired up » continue de nous prouver que le groupe a trouvé la formule pour écrire des morceaux de haute volée faisant mouche à chaque fois et justement « Let your down » est un morceau superbe, plus rock que hard avec une mélodie énorme, c’est costaud et fun, on pense notamment à Hoodoo Gurus .

Si « Wild heart races » fait plus dans le hard graisseux, un titre comme « Hard luck » est bien speed avec une énergie punk/rock’n’roll des meilleurs effets, un peu comme si les Toy Dolls rencontraient Aerosmith !

« Punk come n get me » est encore une fois irrésistible avec ses riffs et cette mélodie qui nous rend dingue, la rythmique formé par Glenn Williams à la basse et Jay Braslin est implacable et les solos de guitares et les riffs envoyés par Matt Morris et Liam Shearer sont époustouflants.

« Love sick boy » morceau qui débute en acoustique et qui permet à Leon Harrisson de poser sa voix et tout comme Tom Kiefer, on sent que le mec a vraiment quelque chose lorsqu’il ne force pas, le morceau s’électrise et monte crescendo et c’est encore une fois un plaisir énorme !

Et que dire de « Anxiety » qui termine l’album avec une charge de décibels qui nous rappelle indéniablement Rose Tattoo.

The Lazys sans vraiment porter d’étiquettes nous offre un album sauvage et électrique d’une très grande maîtrise, l’album ne comportant aucun titre faible, le résultat est époustouflant !

8/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s