JORN LANDE & TROND HOLTER – Dracula Swing of Death (2015)

Jorn Lande et Trond Holter nous offre un album concept sur le thème de Dracula.

L’ancien guitariste de Wig Wam avait trouvé refuge dans le groupe de Jorn Lande mais il en a profité entre-temps pour écrire cet opéra hard rock.
C’est Jorn Lande qui prend le rôle de Dracula avec une grande conviction (on l’imagine aisément dans ce rôle pour chaque scène) avec des duos partagés avec la chanteuse norvégienne Lena Fløitmoen qui est flamboyante.

Si on connait Jorn Lande pour sa discographie impressionnante, on pourrait avoir un doute à la qualité d’un tel album et bien le résultat est époustouflant.

Dés les premières notes, vous saurez reconnaître le style entre les riffs et les solos du défunt « Wig Wam » et il est très intéressant de voir Jorn Lande aussi à l’aise dans sur ce genre de compositions, car pour la plupart des titres, les morceaux auraient pu figurer sur un des albums de l’ancien groupe de Trond Holter.

Avec le premier morceau, on sait déjà que l’album sera d’une grande qualité, avec le 3ème titre « Swing of death », on tombe par terre, le style mi glam-mi heavy fait des ravages.

il y a un énorme travail sur chaque compositions, mélangés à des bruitages qui nous jettent dans une ambiance étrange et horrifique.
Les effets « boite à musique », le style cabaret, guitares flamenco sont de vrais régals.
« Masquerade ball » est également magnifique et a des accents à Sixx I am.

Le morceau « save me » en duo avec Lena est vraiment superbe, le riff se mélangeant à diverses mélodies, un mélange de Wig Wam et de Robby Valentine porté par la voix de Jorn Lande qui apporte un côté lyrique et heavy.

Trond Holter qui a composé cet album nous offre également des partie de piano magnifiques ainsi des des nappes de clavier qui sont toujours justifiés et n’alourdissent pas un instant la puissance heavy des morceaux.

De « Queen of the dead » à « Into the dark », l’album est un déluge de puissance et de mélodies avec un Tron Holter qui nous envoient des riffs et des solos monstrueux.

D’ailleurs il a gardé sa petite habitude de nous placer un morceau instrumental (comme on pouvait trouver sur les albums de Wig Wam) et ce « True love » est toujours efficace et inspiré.

Pour les fans de Wig Wam, vous allez vraiment vous régaler et pour les fans de Jorn Lande vous allez adorer, Tond Holter a réalisé un coup de maître sublimé par un plus grands chanteurs de hard rock, cet album est absolument incontournable !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s