Kaisas – Degitalize (2014)

Deuxième album de ce groupe formé par le guitariste et bassiste grec Babis Kaisas qui s’est adjoint les service d’un certain Allen Brunelle à la batterie, mais surtout, cet album marquait le grand retour de Mark Evans l’ex chanteur d’Heavens Edge.

Le style de Kaisas se veut être du hard mélodique, hard Fm typé 80’s.

Mais dés le premier morceau « Rockin in the digital world », on se rend compte que la production est loin d’être au top. Le morceau s’avère poussif avec de multiples arrangements dont on se serait bien passé.

Puis avec le deuxième titre « No offense » cela devient déjà risible, l’écho sur la voix venu d’un autre temps, les riffs et les accords qui donnent l’impression d’être rajoutés, c’est assez mauvais.

Et cela va continuer dans le même sens, ‘Poisoned heart » et ses guitares chaotiques et ses voix qui se superposent, « Bloody war » avec toujours ses voix en écho, des samplers, on n’y croit pas une seconde…

On pourrait continuer à critiquer tous les morceaux tant l’album est un naufrage musical…

Si On nous avait fait croire à une vieille démo retrouvé avant la création de Heaven’s Edge, nous aurions peut-être été plus indulgent, et encore…

Un retour complètement raté de Mark Evans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s