MICHAEL SWEET / I’m not your suicide (2014)

Ce nouvel album est bien sur un événement et un énorme plaisir à retrouver un des meilleurs chanteurs de hard rock de la planète.
Le retour au premier plan de Stryper avec « the covering » puis le dernier opus en date « No more hell to pay » montre que le groupe est vraiment au top en 2014.
Même si je me doutais qu’il serait dur de faire aussi bien que le chef d’œuvre « Truth » qui reste un des plus beaux albums de tous les temps, j’étais sur que j’allais me régaler avec ce nouvel album solo.

Ca commence notamment très fort avec « Taking on the world », un morceau puissant et mélodique qui sur la rythmique peut nous faire penser à « The rock makes me roll » avec en guest vocal Tony Harnell sur les refrains (un duo m’aurait totalement conquis).

« All that’s left » continue dans un style de « Always there for you », une rythmique toujours implacable et une mélodie tout à fait réussie.

On reste très proche de ce nous propose Stryper que ce soit avec « The cause » heavy mélodique avec toujours cette même force dans les paroles et dans les mélodies ou « This time » ballade mi-tempo magnifique.

« I’m not your suicide » se rapproche plus des albums solo notamment de « Truth » un titre carré et agréable, assez classique mais où les paroles sont pertinentes puisqu’il s’agit de parler du harcèlement scolaire,

« Going home » ballade mi-tempo aux accents country est tout simplement superbe.

Nouvelle version de « Miles away », datant de 2003 qui existait en single (avec le titre « Strong »), un morceau toujours aussi bon, guitare acoustique sur le couplet, puis un superbe refrain, un titre que j’aime beaucoup et qui enfin trouve sa place sur cet album, génial tout simplement.

« Strong » dés le début, la voix de Michael Sweet vous envoûte, on se retrouve comme sur les premiers albums, sa voix n’a pas bougé d’un octave, un morceau rock/hard des plus réussis avec dans les paroles, un très joli message d’espoir.

« How to live », sublime ballade, aux paroles d’amour, de l’amour, merci pour ce feeling et ces frissons ! Du très grand Michael Sweet !

« Heart of Gold » Superbe reprise de Neil Young, le morceau garde un style country avec un côté hard rock seventies, très réussie,

« Anybody else » Avec la participation de Chris Jericho aux vocals et Doug Aldrich à la guitare, la rythmique basse batterie et les riffs accompagnent parfaitement la voix de Michael Sweet, un morceau plus hard rock avec un refrain intéressant pas très original mais les solos explosifs et le break sont parfaits.

« Anybody Else » est un morceau assez speed, dans la grande tradition des albums de Stryper, avec toujours sur les refrains ,cette force dans les choeurs et ses mélodies.
Les solos de guitare sont toujours aussi implacables, c’est vraiment du grand art !

En bonus, nous avons droit à la même version de « Heart of gold » chanté cette fois en duo avec Electra Mustaine, bien que sympa, cela n’apporte pas grand chose à l’album et je pense qu’il aurait été bien plus sympa de choisir une des deux versions et d’inclure un autre titre ou encore de nous proposer un morceau de Stryper en acoustique comme nous avions eu droit sur « Real » avec une magnifique reprise de « Always there for you »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s