DAVE RUDE / THE KEY (2013)

Dave Rude le « second » guitariste de TESLA nous offre son nouvel album intitulé « The Key »

Ca démarre avec « The key » qui donne donc son nom à l’album, un titre bien heavy, les guitares se font bien lourdes, le morceau n’est pas vraiment original mais il déménage et pour ceux qui aiment les morceaux puissants, ça passe sans problème, la voix de Dave tient bien la route et se veut agressive à souhait.

« Yours to hold » plus rapide, reste toujours sur cette même agressivité, je ne suis pas un vrai connaisseur de ce style mais je trouve que le morceau fait assez 80’s, ça me fait penser à un groupe comme SEDUCE.

« Afterlife » est un titre un peu plus cool, mélange de heavy et de hard us, le refrain est étonnant, Metallica glam ?

« On my own again » change complètement de registre car nous avons droit à une ballade acoustique avec la participation de Troy Luccketta (batteur de Tesla) plutôt réussi, la fin du morceau d’ailleurs nous fait penser à Tesla.

« Iron grip » est une avalanche de riffs, ça n’arrêtent pas pendant 2’30 !

« Own the night » toujours aussi imperturbable le Dave, il a mangé du lion avant de rentrer en studio, le mec veut en découdre absolument avec sa guitare, les titres continuent toujours dans cette même énergie, un superbe solo, c’est carré et puissant !

On tombe avec surprise sur « Forgive her » un morceau très cool avec des chœurs et un rythme assez gai, très rafraîchissant mais qui risque de surprendre pas mal de personnes.

« One night, one day » est un morceau plus groovy mais qui franchement ne me transcende pas vraiment.

Le morceau suivant est encore assez surprenant, la reprise de Peter Gabriel « Sledgehammer », je ne crois pas avoir déjà entendu une reprise de ce morceau surtout dans le style hard.
Le morceau garde son groove, planté dans un style hard rock/funky, j’aime beaucoup la voix de Dave Rule qui « appuie » sur le refrain et les solos de guitare qui s’envolent sur la fin font vraiment de ce morceau une réussite.

« Charlie Mansion » le dernier titre nous remet dans le style du hard rock pêchu des années 80, le morceau n’est pas extraordinaire mais les guitares sont toujours aussi incisives.

Pour conclure, l’album est bon et il possède quelques titres qui valent le détour, et c’est toujours intéressant de découvrir l’univers d’un guitariste d’un groupe que l’on aime.

En revanche, l’album est trop court et il manque peut-être deux, voire trois titres d’un calibre supérieur.

Néanmoins si vous tombez sur cet album pour pas trop cher, et si vous aimez les guitares en furie,n’hésitez pas une seconde !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s