FOXY SHAZAM / WELCOME TO THE CHURCH OF ROCK AND ROLL (2012)

En 2012, Foxy Shazam nous offrait cet Ovni, replongeons-nous dans cet album que l’on peut nommer aujourd’hui de culte !

L’album commence avec « Welcome to the church of r’n’ » un titre assez court, rentre-dedans avec un solo de trompette qui surprend et qui nous incite à tendre l’oreille, on sent l’influence seventies et plus particulièrement celle de Queen !

« I like it » leur single, ça groove à mort ! un chant entre  RobertPlant et Freddie Mercury, un morceau qui devrait faire le tour de la planète !!

« Holy Touch » un superbe morceau entre Queen et Meat Loaf (dans le genre « de Peel out ») un morceau donc assez rock avec toujours des choeurs et une rythmique queenesque mélangées avec un groove funkysant puis un break Blues/jazzy avec encore la trompette qui apporte un plus. Un refrain énorme !

« last chance at love » Un titre entraînant assez proche de The Darkness  avec une petite touche de Prince dans la voix, le break donne encore une fois un groove assez funky, toujours ce travail de choeur qui apporte un plus, les arrangements sont subtiles, l’intervention des cuivres sont au diapason !

« Forever together » est plus cool, une touche assez funky, le morceau est très 70’s bien groove, le chanteur se prête à des intonations étonnantes, titre intéressant et original.

« Too late baby » commence avec des choeurs à la Gospel, le morceau est assez cool, la mélodie est encore une fois très originale , appuyée toujours par les choeurs puis par la trompette, le morceau décolle et devient vraiment rock, ponctué par un superbe solo de gratte.

« I wanna be yours » un morceau encore une fois très seventies mais avec un refrain assez pop, un morceau au tempo bien sympa qui donne envie de taper du pied.

« Wasted Feelings » fait penser de suite à Prince, c’est incontestable puis ça part comme sur un morceau rock/pop à la Jimmy Barnes et un refrain complètement fou avec un riff rock’n’roll, on peut penser à du Aerosmith avec les cuivres derrière.  c’est vraiment énorme  !

« The temple » Le morceau le plus heavy de l’album, toujours dans un esprit bien seventies, le piano qui accompagne le deuxième couplet apporte un plus, le break, bref un morceau excellent.

« The street » Un morceau aux accents funk, un groove d’enfer avec un touche blues avec la trompette qui n’est pas se me rappeler Edgar Winter et son « White trash » en passant par une petite touche de Queen,  tout simplement jouissif !

« Freedom » termine l’album, une ballade dans le trip 70’s, on pourrait citer encore une fois pas mal de groupes, comme par exemple Family. Un très bon morceau avec un superbe refrain ou le chanteur explose vocalement, on apprécie l’orgue hammond, le solo de gratte et les choeurs sur la fin, un très beau moment.

Autour de leurs influences Foxy Shazam a finalement trouvé l’alchimie parfaite en créant un album original avec des compositions fédératrices mais aussi plus personnelles, au final, le résultat est impressionnant  !

Sur ces dernières années, seul The Darkness a réussi des coups de maîtres identiques et ce n’est donc  pas un hasard si l’on retrouve Justin Hawkins à la production !

10/10

8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s