JOE ELLIOT’s DOWN ‘N’ OUTZ / The Further Adventures of

JOE ELLIOT’s DOWN ‘N’ OUTZ Nous reviennent avec ce deuxième album dépoussiérant avec bonheur des morceaux de Mott The Hoople et Mott.
Excellente suite du premier opus, on sent que le groupe a pris encore du du plaisir en reprenant le chemin des studios mais c’est vraiment réciproque car cet album est un vrai régal !
Les reprises sont assez fidèles aux originales sans être une copie conforme, Joe Eliott par moment presque méconnaissable nous donne des frissons en chantant tous ces morceaux qui l’ont influencés au cours de sa jeunesse.
Come je l’avais dis dans la précédente chronique, je suis très heureux de ce projet car il va permettre à de nouvelles personnes de découvrir un des plus fameux groupes de glam rock’n’roll qui est Mott The Hoople.

Car on a droit à un vrai best of avec les pépites que sont « One of the boys », « Rock’n’roll queen », le magnifique « Drivin sister », le génial et original « Marionette », « Crash street kids » et « Whizz Kids » ( très Bowie, mais vous connaissez tous l’histoire du groupe n’est-ce pas ?).

Et pour ce deuxième opus, le groupe nous offre donc beaucoup plus de titres de Mott the Hoople, dont le sublime « Violence ». « Original Mixed-Up Kid » très jolie ballade qui vous donnera notamment la preuve que Mott The Hoople fait bien partie des influences de Quireboys. « Sea diver » morceau d’une grande émotion issu de l’album « All the Young dudes »

Mais sur cet album et là je dis bravo car il y a surtout le chef d’œuvre « The journey » une ballade de 9 minutes qui est tout simplement fantastique !

Il reste malgré tout deux titres de Mott, le génial « Stiff upper lip » issu du premier album Drive on et « Broadside Outcasts » issu du deuxième album Shouting And Pointing qui continuera je l’espère de vous persuader que ces album de Mott après le départ de Ian Hunter étaient vraiment excellents (je le répète mais « Drive on » fait partie de mes albums préférés).

En tout cas c’est une occasion pour ceux qui auraient ratés l’inratable, de découvrir enfin ce groupe qui fait partie des plus grands, un (deuxième) bel hommage de la part de Joe Elliott’s Down n’outz.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s