ROBBY VALENTINE / THE MAGIC INFINITY (1993)

Le deuxième album de Robby Valentine « The magic infinity » sort en 1993 et il va s’avérer être un un pur chef d’œuvre car toutes les compositions sont absolument magnifiques. Un album plus élaboré et plus ouvert musicalement et enfin une production haut de gamme !

Les musiciens sont les mêmes que sur le premier album exit John Ewbank au claviers, Robby Valentine s’occupant dorénavant seul des claviers et du piano.
Robby Valentine sait s’entourer de musiciens talentueux car avec la présence de Hans Eijenaar à la batterie, de Arthur Polini à la basse et surtout notamment de Rob Winter à la guitare et au chant, les compositions sont compactes et on le sent même sur les ballades qui ne tombent jamais dans la mièvrerie.

L’album s’ouvre sur un morceau de hard Fm puissant et mélodique, sur le couplet on croirait entendre Adam Bomb sur son premier album, puis le pré-refrain, le refrain et enfin le break avec le solo de guitare appuyés par le clavier sont géniaux.
« Miss you eternally » est tout simplement une ballade magnifique, il est absolument inutile de rajouter d’autres mots.

« Only your love » est un excellent morceau de hard Fm puis vient le sublime « Angel of my heart » une ballade mi-tempo à la guitare sèche avec en background vocals Rob Winter qui donne une dimension supplémentaire au morceau, les amateurs de titres comme « To be with you » tomberont par terre à l’écoute de cette bombe acoustique.

« No turning back » qui fait aujourd’hui partie des classiques de Robby Valentine est un hit en puissance de hard FM avec son introduction grandiose et sa superbe mélodie aidé par les choeurs de façon toujours harmonieuse notamment sur le break. A écouter très fort !

« The reconciliation » est un court morceau, ballade piano/voix à l’esprit seventies, on pense à Bowie et à T.rex.
Vient ensuite « Don’t make me wait forever » encore une fois, Robby Valentine nous met à terre avec cette mélodie sublime, le break amené par le solo de guitare est magnifique, les mélomanes apprécieront.

« Wild child » repart sur un style hard Fm avec toujours cette facilité pour trouver la bonne mélodie.
« I need your love » nous gratifie encore d’une excellente introduction et si le titre reste dans le même registre que le précédent, ce morceau monte crescendo (Robby Valentine adore ce genre d’ambiance) avec notamment un break aux claviers très bien trouvé, le résultat donne un très bon morceau de Hard Fm.

« Help me spell my name » est de nouveau une superbe ballade, on se demande comment Robby valentine arrive à trouver la juste mélodie à chaque fois.
« Mega-man » et son introduction à la cornemuse, sa marche militaire, puis vient une rythmique solide et tout de suite une mélodie imparable avec un refrain génial qui emporte tout.

« Raise your hands » ballade mi-tempo est superbe et clôture parfaitement la version européenne.
Mais comme nous possédons la version japonaise et nous avons droit à un premier bonus, une magnifique ballade guitare/voix « A world of you and me » puis vient le titre que l’on espérait, la suite du premier opus « Valentine’s overture part II », un morceau de 11 minutes parcourant différents styles musicaux (même du rap), les mélodies arrivent de partout, les rythmes changent à tout moment.
C’est tout simplement énorme, et si on perçoit quelques influences Queen sur ce dernier titre, par moment on pense également à Michael Jackson. Et en parlant de Queen je trouve que c’est sur cet album que l’empreinte du groupe de la bande à Freddy se fait le moins ressentir.
Le morceau se termine par un court medley de tous les titres de l’album.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s