VALENTINE / Falling down in Misanthropolis (2007)

« Falling down in Misanthropolis » est le septième album de Robby et il sort au japon en 2007, aucunes nouvelles avec le label Frontiers pour une sortie Européenne et plusieurs hypothèses circulent sur Internet.
Ce nouvel album serait issus de démos des précédents albums ou encore certains morceaux seraient ceux qui devaient figurer sur le 3ème opus de Valensia/valentine. Quoi qu’il en soit , ce nouvel album est bel et bien réel et il contient 14 titres.

« Falling down » qui ouvre l’album est excellent, tout d’abord le petit jingle qui vous indique que c’est bien un album de Valentine, puis une voix parlant en espagnol avec le piano vous capte l’attention dés le départ, aidé par un riff bien heavy, le refrain est puissant et mélodique, les choeurs et le break dans un style Pomp rock sont vraiment bien exécutés.

« Just a dream » morceau Aor aux senteurs « Queenesque » est également très bon.

« 4th Rate Razorback » surprend, un morceau catchy, entre hard moderne / power pop.

« Save Myself » morceau dans le pur style de Robby, un titre avec un riff bien heavy,des choeurs, des samplers, et un refrain dans un mélange de style entre hard moderne et heavy mélodique, c’est très bon !

« Rock me like a hurricane » surprend par sa rythmique disco/techno avec une voix grave assez proche de David Bowie et un refrain assez « Danse », des claviers sortis des années 80, seul le pré-chorus nous rappelle que c’est bien Robby Valentine. Étonnamment ce morceau fonctionne.

« April Fool » un morceau encore assez étrange, la mélodie est excellente,un riff encore heavy par moments mais la volonté de mettre des bruitages tout le long du morceau n’est pas vraiment une bonne idée, c’est dommage.

« Here » morceau bien original avec d’étranges notes de piano sur laquelle se pose une très bonne mélodie, les samplers donnent un côté moderne, le refrain monte crescendo avec des choeurs puissants.

« The bitter escape » est un titre qui va encore plus dans le sens de ce mélange hard moderne power/pop tout en gardant ce esprit pomp rock avec ces clichés »classique », des choeurs, des riffs heavy, des claviers se mélangent, un morceau vraiment réussie.

On continue avec deux reprises à la sauce Valentine, tout d’abord « SOS » un titre d’ABBA puis « Flick of the wrist » de Queen, tout simplement superbe !

« Show your face » continue dans un style moderne, des passages assez heavy dans la rythmique, des claviers qui reprennent le dessus et toujours ce travail incroyable des choeurs.

« Searching forever » est vous vous en doutez, une ballade superbe comme à son accoutumée qui débute piano/voix puis va s’ajouter, rythmique basse/batterie, guitare électrique et claviers.

En bonus tracks, Robby Valentine nous propose une nouvelle version de « Make way (for the messenger ) », sans grand changement par rapport à la version précédente.

Puis l’album se termine avec « The mistake », une belle ballade dans un style AOR même si elle n’atteint pas un niveau de mélodie par rapport à d’autres de ces morceaux.

« Falling down in Misanthropolis » est un excellent album où Robby nous dévoile un style résolument plus moderne et avec toujours cette touche d’originalité qui fait son charme.
Il va falloir attendre jusqu’en 2011 avant que Robby ne revienne avec le premier « A tribute to Queen ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s