HEAD ON ‘WASHINGTON AND BATTERY’ (2011)

Issu de la scène US des années 80, Demondolls records nous offre la chance de découvrir enfin ce groupe culte avec cet album issu de maquettes et de démos.
Car si il y avait un groupe qui aurait du être signé à l’époque pour sortir un premier album, ça devait être celui-ci !
Head on était un pionnier dans le style et il a été une véritable influence pour de nombreux groupes, il était réputé pour être redoutable d’efficacité en concert et possédait une setlist avec des morceaux imparables !

Le groupe se forme durant l’été 1980 et il était de Composé de Mark Berglund au chant et clavier, de James Ray aux guitares, de Howard Teman à la batterie, de Rick Tweed à la basse et de Frank Wilsey à la guitare solo.

Si le groupe se revendiquait une attitude glam avec des influences allant de New York Dolls à Aerosmith en passant par Bowie, Head On était bien plus que cela et s’était créé sa propre identité.
D’ailleurs sur certains titres le groupe bizarrement fait beaucoup plus penser à un groupe anglais qu’un groupe américain et se démarque des nombreux groupes de la scène Glam US de l’époque, car si « Shoulda know » le 1er titre est une vrai pépite de Glam Rock qui nous fait penser à KISS ou Castle Black, d’autres titres comme « Feelin », « Electric Knight » ou encore « nothing to say » penchent du côté de la NWOHM et se rapprochent du Tygers of pan tang , période Wild Cats.

Sur d’autres morceaux, ce seront plutôt des groupes glam de la scène anglaise « Dany » ferait penser à du GIRL, « Lovesick » à THE GRIP et même un titre comme « Take me home » se rapprocherait du groupe MARSEILLE.
Pour le reste, « Radio 800 » est un morceau plutôt Glam/Punk, très sympa ou encore « Hey baby qui est un morceau assez groovy inspiré 70’s (avec du sax).

le guitariste Billy Rowe de Jetboy raconte :

« Au début des années 80, San Francisco et la région Bay avaient une grande scène musicale allant des grands groupes aux petits clubs. En tant que fanatique de la musique pour adolescents, j’ai commencé à entrer dans les clubs locaux et le groupe qui m’a tout de suite attiré l’œil et les oreilles était Head On. Ils ressemblaient à des stars du rock et avaient de superbes chansons avec des voix accrocheuses. Elles sonnaient comme un croisement entre Cheap Trick et Aerosmith. Leurs chansons étaient pleines d’hymnes et leurs concerts étaient très énergiques ! »

Head On a joué notamment en première partie de Ted Nugent, Cheap Trick, Y & T, Motörhead, Aldo Nova et Kix etc…

On retrouve également sur cet album le superbe morceau « Throw the book » qui figure sur le 1er Castle Black, cette version plus pop et moins heavy que celle de Regent St Clair est vraiment géniale et on découvre que ce sont bien Mark Berglund et James Ray qui en sont les auteurs !

Et le dernier titre « look the other way » qui est une ballade sublime, avec quelques réminiscences au groupe MOTT (encore un groupe british) avec la mélodie et les arrangements guitare/piano.

Un album culte à posséder absolument !!

10/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s