Jameson Burt / Carnivore ep (2014)

Jameson Burt est une des révélations de cette année 2014, découvert en 1ère partie de Rival Sons, ce jeune chanteur américain est apparu seul avec sa guitare et il aura suffit de quelques accords et d’un premier couplet, pour qu’il remporte l’adhésion et le respect des fans de la bande à Ray Buchanan.

Nous en avons profité d’acheter le EP disponible sur le stand du Merchandising pour savoir si le bonhomme allait autant nous étonner.

Ce premier EP qui s’intitule « Carnivore » comprend six titres et lorsque l’on ouvre le digipack, on a la surprise de découvrir l’actuel bassiste de Rival Sons, « Dave Beste » et on peut lire qu’il est un des producteurs de l’album.
On comprend maintenant pourquoi « Jameson » est arrivé à suivre les Rival Sons et que ce n’est pas simplement le fruit du hasard.

Les compositions interprétées sur scène en acoustique sont sur le cd, soutenu par divers instruments, guitare, basse, batterie et surtout du banjo !
Mais les instruments ne viennent jamais entraver la magie des morceaux tel que Jameson nous les a fait découvrir en live.

Sa voix puissante, chaude, parfois rocailleuse nous envoûte dés le premier titre avec
« Breathe your last », un superbe refrain et une ligne de basse qui est prenante.

La musique de Jameson Burt tout en gardant son authenticité pourrait réellement connaître un succès car ce musicien a tout pour nous faire vibrer comme avec « Surprise’ qui est un vraiment entraînant, une sorte de mixe de folk, pop avec un petit truc reggae, c’est juste parfait.

La voix de Jameson a quelques intonations à Bryan Adams mais je pense surtout à Jack Savoretti qui se situe un peu dans le même registre.

Sur la ballade « Falling » Jameson nous montre toute sa sensibilité, un très joli morceau aux essences sudiste.

Et si l’on prend « Remember », c’est un morceau plus rock, un titre qui garde le côté « Roots », les arrangements sont soignés et la production est vraiment à la hauteur.

Et le dernier titre « Liar » a quant à lui un côté seventies qui n’est pas sans nous rappeler Chris Robinson avec toujours ce banjo qui mène la danse.

Même si l’on regrette l’absence d’un vrai album, ces six titres donneront du plaisir aux amateurs de folk, de blues et plus encore !

Car la musique de Jameson est très ouverte et surtout il a un réel potentiel vocal et une grande musicalité.

Ne ratez pas l’occasion de vous faire plaisir, ça serai dommage…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s