L.A. GUNS / Hollywood for ever (2012)

Un nouvel album de L.A. Guns avec Phil Lewis au chant, c’est toujours un bonheur et surtout une envie de retrouver un album du niveau du Cultissime « Hollywood vampires », justement une petite référence avec le titre du nouvel album nous met à penser que le groupe s’est peut-être donné les moyens de nous sortir un nouveau chef d’oeuvre.

ça commence avec « Hollywood forever » un titre assez speed, la voix de Phil Lewis est toujours aussi prenante, le morceau en revanche bien que sympathique n’est pas transcendant.
« you better not love me » lui, nous ramène complètement dans le trip de « Cocked & Loaded » un morceau de la même veine que « Rip & tears »
« Eel pie » morceau Sleaze avec un côté blues ne me séduit pas du tout, c’est du déjà entendu gros bof…

« Sweet Mystery » lui remonte le niveau, un titre excellent , bien mélodique plutôt dans le style de Hollywood Vampires, un bon refrain avec les choeurs qui appuient parfaitement le morceau.
Le groupe s’enfonce de nouveau avec « Burn » qui est un morceau sans importance.
L.A. Guns nous a sorti des titres dans ce style et d’un niveau bien supérieur.

« Vine street shimmy » un Glam/rock’n’roll qui nous replonge dans les meilleurs moments du groupe, suivit de « Dirty black night » qui suit les mêmes traces positives avec quelques similitudes avec « Never enough » (couplet).

« Underneath the sun » semi-ballade, alors même si le morceau n’est pas fabuleux, j’adore Phil Lewis sur ce genre compos, et donc j’adhère ! La mélodie est sympa et les solos de gratte de Stacey Blades sont explosifs.

« Queenie » est le titre Glam/rock/Blues par excellence ! le morceau aurait pu être joué par Great White, nous n’aurions pas été choqués ! c’est simple comme du rock’n’roll, que du plaisir !

L.A. Guns continue sur un bon niveau avec le très bon « Crazy tango » titre mi-tempo assez groovy avec toujours ces choeurs qui donnent ce « cachet » L.A Guns.
« Venus Bomb » envoie encore la sauce, un titre bougrement efficace bien rock’n’roll.
« I won’t play » nous fait encore plaisir, un morceau 100% glam, purée la voix de Phil Lewis n’a pas bougé d’un poil, on pourrait se replonger dans les années 80 avec GIRL !

« Requiem » en revanche n’est pas extra, le groupe nous propose une ballade insipide et c’est bien dommage car un morceau voix/gratte acoustique par exemple aurait parfaitement collé avec le reste de l’album et aurait clôturé l’album d’une bien plus belle façon.

« Arena negra » le bonus track est une reprise du groupe « Bicicletas » et elle donc chanté en espagnol, un bon morceau Rock/hard mais pas vraiment indispensable.

Alors non, L.A. Guns n’est pas revenu avec un album sublime, mais tout simplement avec un bon album qui contient malgré tout pas mal d’excellents titres mélangées à d’autres moins inspirées mais « Hollywood Forever » ne pourra que satisfaire les fans, il le mérite amplement !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s