GERARD WAY / HESITANT ALIEN (2014)

La séparation de « My Chemical Romance » en 2013 avait attristé les nombreux fans pensant que le groupe avait encore tant de choses à exprimer.
Mais Gérard Way avait décidé pour de multiples raisons à prendre un autre chemin et notamment la volonté de continuer une carrière solo.

Après deux vidéos postés sur le net, C’est fin septembre que son album « Hesitant Alien » a été distribué dans les bacs.

Les deux morceaux qui avaient été présentés au public se distinguait d’un univers plus pop avec une influence british de plus en plus flagrante.

L’album s’ouvre sur « The bureau » un titre avec des guitares saturées et une batterie puissante, la production se veut assez crue, Gerard way n’a rien perdu de son énergie.

Surtout que « Action cat » qui enchaîne est un titre qui mélange rock alternatif et pop avec un refrain entraînant et réussi, ça reste hautement électrique !

« No shows » est un titre mi-tempo power pop des plus séduisants.

« Brother » et son intro au piano nous replonge dans la ligne musicale de « My chemical Romance » le refrain est plus pop de ce que l’on pourrait attendre mais cela reste d’excellente facture.
La voix de Gerard Way n’a rien perdu de son charme et de son charisme et le morceau aux accent sixties donne au final un pop rock accrocheur.

« Zero Zero » nous fait retomber dans un style plus sauvage, une grosse rythmique et des guitares toujours saturées, des choeurs avec un clavier, même si l’on ressent l’influence punk du chanteur, le refrain reste très mélodique.

« Juarez » continue dans le même délire, les riffs sont puissants et ça monte crescendo avec un refrain bien bordélique mélangé avec une mélodie, le résultat est plutôt jouissif, mais éloignez les oreilles sensibles !

« Drugstore Perfume » semi ballade pop plutôt réussie » puis « Get the gang together » et son rythme lourd dans un style Marc Bolan moderne qui va surement cartonner en live.
Deux titres avec un côté glam et une influence « british » rétro indéniables.

« How it’s going to be », un titre pop rock où les percussions soutiennent parfaitement la ligne mélodique,
Les guitares et le clavier se livrent un combat pendant que la voix de Gérard Way monte dans les aigüs.
Au final, c’est le clavier qui s’impose avec un excellent solo.

L’album se termine sur « Maya the psychic », un titre qui renoue avec « My chemical Romance », un morceau Punk/rock avec son refrain pêchu et percutant.

Au final, un album court et énergique où l’on ne s’ennuie pas une seconde avec ces onze compositions de qualité !

Un album « Rockement » recommandé !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s