GUTTERCATS / BEAUTIFUL CURSE (2015)

Depuis leur dernier album « Black Sorrows » sorti en 2011, les Guttercats ont sillonné la France et de nombreux pays européens pour totaliser au final près de 200 concerts.

Guts s’est remis à composer et on a retrouvé le groupe sur la double compilation « Eyes on you vol 2 » réunissant 38 groupes avec le morceau « Fire ».
Et puis voilà le nouvel album au doux nom de « Beautiful curse », signé sur le mythique label du havre « Closer Records » qui arrive dans les bacs.

Enregistré à Paris, mixé en Bretagne par Jean-Louis Réglain, masterisé à Birmingham dans le fameux studio de John Rivers (Swell Maps, Jacobites, Love & Rockets, Buzzcocks…),

Et si la pochette est réussie, le contenu l’est tout autant avec douze excellents titres, porté par une production haute gamme.

Le premier titre « Ain’t goin’ nowhere » est un petit bijou qui va flirter du côté des Dog’s d’amour, tandis que le rock’n’roll « Nobody knows » nous fera penser à un mixe entre Rolling Stone et Mott The Hoople.
les titres ont été subtilement travaillés et peaufinés avec notamment l’apport de piano, de violon, de saxo ou encore d’harmonica.

L’album est riche d’influences et chacun pourra y trouver son compte, de Lords of the new church à Johnny Thunders ou encore de The suicide twins à Johan Asherton comme sur la très jolie ballade « slow down ».

« Beautiful curse » est absolument impérial avec des morceaux envoûtants et empreints de mélancolie qui ne vous laisseront pas indifférent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s