Mahalia Barnes / Ooh Yea – the Betty Davis Songbook (2015)

Enfin le nouvel album de Mahalia Barnes & The soul Mates !

La « Belle » nous aura fait attendre mais cela en valait le prix avec un album sublime constitué de reprises de Betty Davis, chanteuse de Soul/funk des années 70’s.
Betty Davis était en avance sur son temps avec ses compositions groovy et sexy (sur son premier album on retrouvait notamment des musiciens de Sly and Family Stone mais également Neal Schon de Journey).

C’est un hommage de haute volée que nous offre la fille de Jimmy Barnes car pour ceux qui s’attendrait à un simple album de reprises, vous pouvez passer votre chemin car la voix de Mahalia est pleine de Feeling et elle chante avec ses tripes.

Si Mahalia est donc toujours entouré de son « super » groupe The Soul Mates, il y a surtout la participation de Joe Bonamassa sur tous les titres qui donne encore du poids à ce projet qui devient un album à l’échelle internationale (et oui je doutes que le premier album de Mahalia « Soul Mates Vol 1 » soit connus de tous et pourtant il en vaut la peine)
La présence de Kevin Shirley (Jimmy Page & Black Crowes, Iron Maiden, Jimmy Barnes) ) à la production vous assure que le résultat final sera restitué de la meilleure des façons.

Pour ceux qui connaissent déjà l’univers de Betty Davis, vous allez retrouver ses titres dépoussiérés mais joués avec un grand respect et toujours avec autant de feeling.
Pour ceux qui ne connaîtrait ni Mahalia Barnes , ni Betty Davis, vous allez avoir les oreilles qui vont chauffer tant l’atmosphère est brûlante, les musiciens sont au top et Joe Bonamassa est encore une fois énorme avec des solos de folie et on peut dire que le style Funk/rock l’inspire !

Si vous n’accrochez pas avec le premier titre « If I’m in luck », vous pouvez arrêter d’écouter la suite car chaque titre de l’album est joué et calibré de cette façon où chaque couplet et refrain font monter la tension avec un son vintage qui donne une dimension supplémentaire aux morceaux.

Le groupe The Soul Mates est toujours aussi bon avec cette rythmique qui groove, avec cet orgue hammond qui vibre et sans oublier le guitariste Franco Raggatt qui répond comme un diable aux assauts de Bonamassa.

La ballade « In the meantime » est à tomber et Mahalia nous donne la preuve qu’elle est une des meilleures chanteuses de Soul/Funk et Blues à l’heure actuelle.

Les douze titres sont absolument magnifiquement joués, on a envie de bouger et on transpire véritablement car oui pour tout fans de rock, de blues et de soul, il sera impossible de résister à cet album qui déménage !
Et putain qu’est-ce que c’est bon quand c’est authentique !

ps : Les français seront-ils réceptifs à ce déluge de feeling et de décibels, j’en doute…
Pour cela, il faudra sans doute que Mahalia Barnes mette de l’eau dans son vin pour être vraiment appréciée ou reconnue comme Beth Hart a pu le faire (Beth Hart aurait fait mal aux oreilles de nos concitoyens sur ses premières années),
En France ,on aime la soul et le blues mais en beaucoup plus soft.

Mais Mahalia connait bien la chanson (elle connaît également bien la France), avec la carrière de son père qui remplit des stades en Australie depuis des lustres, alors que nous étions à peine 300 lors de sa dernière venue à Paris, je pense qu’elle sait qu’il ne faut rien changer…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s