SPACE ELEVATOR / ST (2014)

Space Elevator est (on peut le dire) un nouvel OVNI provenant de Grande Bretagne, emmenée par une chanteuse au nom de The Duchess, l’album dés le premier titre surprend, un mélange de Rock Funky très groovy, avec un couplet qui demande à la chanteuse un sacré débit et qui s’enchaîne par un refrain punchy et accrocheur avec un break piano voix superbement amené, ce morceau « Elevator est parfait pour une entrée en matière et donne très envie de découvrir la suite.

Mais mettons l’album sur pause et essayons de découvrir un peu ce groupe, tout d’abord si on regarde la composition du groupe, un nom saute aux yeux immédiatement, il s’agit de Neil Murray, bassiste mythique de Whitesnake (il a également accompagné Black Sabbath ou encore Gary Moore et beaucoup d’autres). A la guitare on retrouve un certain David Young qui a participé à la comédie musicale « We will rock you », Elliott Ware aux claviers et au piano et Brian Greene à la batterie, musicien de studio et également prof de batterie.
Et au chant une certaine « The Duchess » encore inconnue jusqu’à ce jour, cette chanteuse est tout simplement incroyable !

Remettons le cd sur Play et on repart avec « We are the loosers » le deuxième titre qui est dans un style power pop avec l’esprit d’une comédie musicale, une très bonne mélodie qui pourrait parfaitement se placer dans les charts, les harmonies vocales sont superbement travaillées et on sent des influences variés de Queen ou de Kate Bush.

« I will find you » semi-ballade est encore une fois un morceau excellent, nous avons affaire à de vrais pro qui savent exactement ce qu’ils veulent et la chanteuse « The Duchess » est vraiment impressionnante tant par son coffre que par sa justesse, les nuances vocales et le jeu des guitares sont un pur régal.

« Ordinary day » est un mélage de Pomp rock et de pop rock, mélodie imparable avec les choeurs sur les refrains, la voix de « The Duchess » fait encore la différence, à noter que les compositions sont signés par « The Duchess » et David Young.

« Little white lies » morceau plus speed reste sur un power pop très efficace, les claviers s’amusent allègrement et le break avec encore une fois le travail des choeurs est génial.

« Loneliness of love » nous plonge dans le style Hard Fm 80, on peut penser à Robin Beck ou à Foreigner, et les deux autres titres « More than enough » et « Really don’t care » continue dans le même genre.
Mais Space Elevator a ce petit plus par rapport à d’autres groupes avec notamment le travail de Elliott Ware qui utilise claviers, piano et orgue hammond et qui offre des tonalités différentes sur les compositions et cette rythmique solide et groovy de Neil Murray et de Brian Greene.

Arrive ensuite « Oils and Bubbles » un morceau génial avec une mélodie assez « Queenesque » un de mes titres préférés, puis le titre « We can fly » très pop/rock et avec toujours ses envolées vocales imparables.
L’album se termine avec « Move on » intro originale avec voix et choeurs et l’orgue hammond, le morceau monte en puissance et se termine par un superbe solo de guitare, magnifique !

Le travail colossal réalisé par The duchess et David Young font de cet album un petit bijou, il y a certains morceaux qui sont surprenants et originaux. Et même si vous êtes allergiques au hard Fm des années 80, ne faîtes pas l’impasse sur quelques titres, l’album est bien au dessus de cela, le groupe regorge d’influences (Queen, E.L.O., Kate Bush etc…) et ce mélange Pop/Hard rock est vraiment très réussi, un groupe que l’on a hâte de découvrir sur scène et déjà très impatient d’entendre leur second album car le groupe est capable de tout, surtout du meilleur !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s