SPERMICIDE / THE ADICTS / le Divan du monde 17 avril 2014

Lorsque mes potes de Spermicide m’ont dit qu’ils faisaient la première partie de The Adicts, j’ai cru à un premier Avril, vous déconnez les gars, The Adicts ça existe plus !
S’en fut des fous rires à tout va, un retour dans la tronche qui me disait, mais mon pauvre 2rocks, The Adicts, ils sont toujours là, bien vivants et pour te le prouver ils reviennent au Divan du monde pour fêter leur 35 ans de carrière !

Putain ! 35 ans de carrière, j’en prenais un coup supplémentaire dans la caboche, moi qui dans mon jeune temps fredonnait « Viva la revolution » !

Donc Une semaine environ après avoir vu DAD, j’étais de retour au Divan Du monde, salle vraiment excellente sur tous les points de vue et acoustique…

Lorsque Spermicide débarque sur la scène peu avant 20h, la salle n’est pas vraiment remplie, et oui ça fait tôt pour les concerts, tous les vieux Punks ne sont pas sortis du boulot et n’ont pas encore eu le temps de se refaire une petite crête, mais Spermicide, ça déménage et leurs gigs commencent à être rodés, les titres défilent à tout allure, peut-être pas assez vite car Jex Spector parle d’un gars qui leur aurait demander d’enchaîner, on ne saura jamais de qui il voulait parler, mais quoi qu’il en soit, le groupe a bien retenu la leçon et fait défiler les titres de son nouvel album dont le mythique « Bitchboy » repris en choeur par les fans du groupe qui se sont quand même déplacés malgré le décalage horaire.
Qu’est-ce que l’on pourrait reprocher au Spermicide, à part peut-être de rester un peu trop statique sur cette scène du Divan du Monde qui leur permettait de bouger un peu plus. Mais ce n’est qu’un petit détail pour vous qui pour moi ne veut pas dire grand chose et que simplement pour la prochaine fois Jex devra nous faire un petit footing sous les applaudissements du public,
En tout cas, pour les fans de Punk rock et les fans de hard rock plutôt orientés Motorhead, à chaque fois, ils en ont pour leurs oreilles, Spermicide c’est du putain de Rock’n’roll !!

Quelques dizaines de bières après, le Divan du Monde bien bien remplis est prêt à accueillir The Adicts et franchement, les absents ont eu tort, le groupe fait son entrée sur la musique de Orange mécanique et commence avec « Jocker in the pack ». Et c’est parti pour un concert de folie, The Adicts nous a délivré une prestation étincelante enchaînant titres après titres et nous faire chanter et pogoter comme des jeunots !
Mais qu’est-ce qui m’arrive ! Putain de bordel j’ai 15 ans et je vous emmerde ! Viva la Revolution !!
Petite anecdote mais c’est sur le matos de Spermicide que le groupe joue car leur camion est tombés en panne sur la route.
On a droit à tous les meilleurs titres du groupe « Chinese takeaway, »Straight Jacket », « Easy Way Out », « Numbers », « Let’s go » etc… Une avalanche de refrains tous aussi entraînants les uns que les autres, avec un Monkey toujours aussi délirant et charismatique ! Le groupe joue avec des peluches et des confettis, c’est la fête ce soir,une méga fête qui me filera la pêche pendant plusieurs jours tellement l’adrénaline était au rendez-vous !
c’était juste Immanquable

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s