Maryann cotton / Free falling angels (2012)

« chronique écrire à la sortie de l’album en 2012 »

« Free Falling Angels » est le premier cd de Maryann Coton, un combo venant du Danemark comprenant des musiciens qui avait notamment joué sur l’album « The eye » de King Diamond. Le chanteur Maryann Cotton, de son vrai nom Jackie Patino est le fils du bassiste Hal Patino .
.
Le groupe nous propose un hard rock plutôt basé seventies mais ce qui est le plus impressionnant c’est la ressemblance vocale avec Alice Cooper, it’s crazy Shocked !

« Heaven send for me » ouvre l’album, nous replonge dans une ambiance de « Welcome to my nightmare » avec ce côté théâtral, l’orchestration et ce superbe refrain, c’est vraiment génial.
« Never waste land » et « Get it on » morceaux plus rock rapprocheraient plus de la période de « Special Forces », « Crazy » la ballade semi-tempo est tout aussi réussie toujours dans le même esprit.

Avec « Free Fallin angels » vocalement on s’éloigne un peu d’Alice, la voix se fait moins rauque, les guitares fusent, c’est complètement dans le trip seventies, musicalement par contre, on se rapprocherait d’un « Love it to death » vitaminé, un superbe morceau, Maryann Coton a une voix pas extrêmement puissante mais un timbre finalement assez étendu.
« Nighttrain to Paris » le confirme, Maryann Cotton a une voix vraiment intéressante, la ballade est très belle, les orchestrations encore une fois sont superbes !

« Die in Britain » est un morceau rock, les intros de guitare me font penser à « Go to hell » en plus speed, mais là, je chipote, sans aucun doute le morceau le plus moderne, bien rock, c’est toujours aussi bon (le morceau parle notamment d’Amy winehouse).

« Miss Misery » un morceau au réminiscence Blues, ça groove, c’est super bon, les cuivres se font discret mais apportent un plus, oh putain le break ! franchement je suis scotché !

« Shock me » avec son riff (du genre de « Caught in a dream ») ne pourra que vous faire penser à quelqu’un que j’ai déjà cité plus haut, et le morceau est super entraînant, les choeurs, un vrai morceau de Glam comme je les aime ! Que c’est bon,c’est un vrai Hit !

« The one » plus heavy, avec son riff, on pense à KISS, le refrain est envoutant à souhait !

« Maryann » très jolie ballade clôture d’une façon remarquable cet album.

On peut donc penser ce que l’on veut, cet album est pour ma part une réussite totale, un album très agréable, fun et rock’n’roll, bref, ses 11 titres sont un bel hommage à ce rock des années 70’s illustré en grande partie par Alice Cooper, alors, certains crieront au plagiat mais le chanteur ne s’en cache pas au contraire, car comme Vincent Furnier qui a pris le nom d’une sorcière , Jackie Patino a pris son nom d’une femme britannique, une serial killer qui aurait tué 21 personnes principalement à l’arsenic dans les années 1850. Mary Ann Cotton a été reconnu coupable d’empoisonnement et a été pendu en 1873 à l’âge de 40 ans.
Et même sur sur la vidéo de présentation de son album, Alice Cooper est encore présent.

Alors pour les fans de rock seventies, de rock « théâtral, de glam et bien sur d’Alice Cooper, cet album est pour vous, moi j’attend la suite avec impatience ! love

Maryann coton (Jackie Patino) – Chant
Hal Patino -Bass
Pete Blakk – Guitares
Sebastian Sly – Guitares
Snowy Shaw – Batterie
Andy LaRocque – guest Guitares

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s