The Last Embrace / The winding path (2015)

Le hasard fait parfois bien les choses car soyons franc, je ne connaissais pas du tout ce groupe jusqu’à ce show case au magasin Gibert Joseph.
Le guitariste Olivier et la chanteuse Sandy nous ont proposé sous forme d’un duo acoustique plusieurs morceau en grande partie issus de leur dernier album sorti en mars dernier.

Mais avant de parler de ce « Winding path », revenons sur un court historique du groupe.

The last Embrace est un groupe français de rock progressif qui voit le jour en 1998. Ils sortent un premier ep en 2001 puis le groupe sous divers line-up joue lors des festivals « La Rotonde à Hirson » ou encore au « Metal Female voices ».

Mais en 2005, le groupe enregistre son premier vrai album avec la nouvelle chanteuse Sandy intitulé « Inside ».Les chroniques sont positives et le groupe reprend la route et commence à se faire connaître auprès des fans de rock progressifs.
Mais c’est avec « Aerial » qui sort en 2009 que The Last Embrace va définitivement obtenir une notoriété internationale.

En 2013, le groupe décide d’enregistrer un album acoustique »Essentia » qui reprend des titres des précédents albums. Le groupe une fois de plus reçoit des critiques positives et unanimes.

Le groupe continue de tourner, les cinq membres du groupe continuent à travailler d’arrache-pied afin de peaufiner les prochaines compositions du nouvel album.

Et c’est ainsi que naît « The winding path » en mars 2015 sorti sous le label longfellow deeds records

L’album est composé de 6 titres et il s’ouvre sur le magnifique « On my own » qui nous plonge dans leur univers progressif et atmosphérique.
Les musiciens sont excellents et la voix de Sandy vous transperce de sa pureté vocale.

« Nescience » prend le relais avec une rythmique rappelant à certains moments Marillion mais le groupe possède sa propre identité et donne des mélodies superbes, un morceau riche en feeling et en émotion.

« The fields of minds » est un titre de plus de 18 minutes et il est sublime !
Avec des passages ,tantôt métal ou folk, The Last Embrance vous embarque dans différentes sphères musicales, car justement, le talent des musiciens et les multiples influences du groupe créent une ambiance homogène et attirante.
La voix de Sandy se posant sur chaque morceau avec une grande maîtrise, et avec cette douceur qui nous fait vibrer.

« The fear of loss » est une ballade où le style folk d’Irlande va se mélanger à différents styles, comme le Jazz, le Métal et l’enchaînement avec l’instrumental « Let the light take us » sont superbes !

Le groupe s’est enrichi d’instruments à corde (avec un vrai quatuor), ce qui donne une dimension supplémentaire aux morceaux mais également de flûte et de piano comme sur le magique « White bird » qui clôture l’album.

« The Winning path » est un album somptueux rempli de finesse, de délicatesse et quand le groupe décide de mettre des riffs plus heavy, il le fait avec intelligence et élégance.

Un groupe porteur d’espoir pour le rock progressif et qui pourra séduire les puristes autant que les adeptes de musique mélodique.

S’il passe en concert à côté de chez vous, ne les manquez pas, car musicalement et humainement « The Last Embrance » est réellement un groupe à découvrir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s