BLACKRAIN / Released (2016)

On pourra dire ce que l’on veut, depuis 2002 Blackrain a toujours gardé ce même cap, cette même volonté de vivre de leur musique, en proposant un hard us et un sleaze glam qui n’a cessé de trouver de nouveaux fans.
Et franchement ce groupe originaire d’ Annecy fait preuve d’une rare ténacité.

Et si l’album précédent « it begins » ne m’avait pas emballé, le single de ce nouvel opus « Back in town » annonçait un retour au meilleur niveau !

Et c’est justement ce titre qui ouvre l’album, avec « Back in town » les fondus de sleaze Glam vont craquer sur cet excellent titre pêchu qui ne fait pas dans le détail.

Blackrain is Back ! et l’on sent que les gars ont de quoi accélérer car « Mind control » qui enchaîne est également d’un très bon niveau avec une production enfin au top !

« Killing me » est un titre assez heavy, plutôt original avec sa double grosse caisse sur le refrain, l’orchestration est vraiment réussie avec ce côté hard moderne (on pense au dernier Robby Valentine).

« Run tiger run », c’est une évidence, le groupe a vraiment bossé sur la rythmique et les mélodies.
Swan le chanteur contrôle maintenant parfaitement sa voix et Max 2 confirme qu’il est un putain de bon guitariste !

« Puppet on a string » un morceau Glam superbement mise en place avec un refrain qui déchire ! et quel solo mes amis, on pense à Mötley Crüe et c’est du tout bon !!

« words ain’t enough » morceau pêchu et mélodique, chaque instant a été travaillé et ça se sent.

« eat you alive » superbe morceau à l’intro « circus » et qui garde cette trame tout au long du morceau, superbe idée !

« Home » est une ballade mi-tempo qui se rapproche de Cinderella et le travail de Swan, des choeurs est un vrai plaisir.

« For your love » Enorme reprise de ce morceau des Yarbirds (1965) à la sauce Blackrain !
On n’est plus dans la petite « cover » mais plutôt dans l’esprit d’un WASP et de sa reprise de « I don’t need no doctor ».

« Fade to black » je ne sais pas si c’est le fait d’être embarqué par les morceaux précédents mais cette ballade avec l’intro au piano puis montant crescendo me plait également.

« Electric blue » Ce que je pouvais reprocher au groupe sur les albums précédents a complètement disparu et lorsque le groupe balance un titre power pop aux essences Phil Spector, c’est un vrai délice !

Et c’est pas fini !

Puisque Blackrain continue avec un vrai hymne « Rock my funeral » , avec une intro encore réussie, Blackrain nous offre un vrai titre Glam explosif !

« One last prayer » qui termine l’album est un superbe titre, piano, violons en liste, superbe mélodie avec ce côté blues avec des choeurs à la gospel.

Mais quel album !

Tous les titres sont du même niveau, un album compact où le groupe a réalisé une vraie performance (et quel changement par rapport aux albums précédents), les mecs ont bossés à mort et démontre aujourd’hui une maturité évidente !

Côté production, Jack Douglas s’est remis également à fond sur les manettes et le résultat est impressionnant !

Au final Blackrain nous sort un album de Glam/Hard us qui devrait mettre tout le monde d’accord !
Un album absolument irrésistible !

Chapeau Bas !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s