STONE MACHINE / AMERICAN HONEY (2012)

Cette chronique ne sera pas très longue, en effet car ce Deuxième album de ce trio américain est tout simplement une réussite totale !
Vous êtes de fan de Bad Company, Free ? Et bien Stone Machine est fait pour vous !

Le groupe nous balance douze titres impeccables, écoutez juste « American Honey » qui ouvre l’album, si vous n’aimez pas, passez votre chemin car l’ensemble de l’album est du même acabit. Ca déménage avec Jason Mays le chanteur du groupe qui est époustouflant. Sa voix est chaude comme de la braise, sorte de mélange de Paul Rodgers et de Kelly Hansen, Dirk Blevins le guitariste (et bassiste) nous assomment de riffs cinglants et de solos époustouflants comme sur « Bad lovin’ » qui rappelle quelquefois Richie Kotzen.

Même la ballade « May you run forever » n’enlève absolument aucune énergie à cet album, bien au contraire.
« bye baby bye » lourd à souhait nous rappelle CRY OF LOVE et clôture d’une façon remarquable ce American Honey !
Un album fortement recommandé !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s