Voodoo Circle / More Than One Way Home

Troisième album pour Voodoo Circle, le projet du guitariste Alex Beyrodt (Sinner etc…),avec toujours le très bon David Readman (Pink cream 69) au chant, Matt Sinner à la basse, Markus Kullman à la batterie et Jimmy Kresic aux claviers le groupe nous propose tout simplement un excellent album de Hard Rock, c’est classique mais c’est franchement réussie.

« Graveyard city » qui ouvre l’album vous annonce de suite la couleur, un morceau bien pêchu avec un riff comme on aime, qui n’oublie pas d’être mélodique sur le pré-refrain et redonne du Peps au refrain.

« Tears in the rain » et « heart of babylon » plus Hard blues vous emporte directement, Le clavier sur ce dernier sonne très progressif sur la fin avec un solo de guitare explosif, c’est vraiment du haut de gamme.

C’est impressionnant comme la voix de Readman se rapproche de Coverdale, je ne l’avais jamais remarqué à ce point !

« Cry for love » et « Allyssa » sont deux ballades musclées, pas très originales mais très efficace, une mélodie bien emmenée avec une rythmique soutenue, la production est parfaite , excellente idée que d’avoir fait enchaînée les deux titres.

« The ghost in your heart » est on peut le dire un hommage à Deep Purple, un morceau mi-tempo qui nous emmène au fil des minutes, je trouve le titre vraiment bien fait, les mecs se sont fait plaisir !

Avec les titres « Bane of my existence » et « The killer in you » l’album repart sur un rythme plus speed, on pense à Dio et Whitesnake, c’est puissant, c’est classique de chez classique mais pour ceux qui aiment le style, c’est super bon !

« More than one way home » qui donne le titre à l’album est un morceau mi-tempo est encore une fois fortement imprégné de l’esprit du serpent, mais la mélodie fait mouche et on en redemande.

« The saint of the sinner » (tiens un titre qui me rappelle quelque chose…) et « Victim of love » ne changent pas la donne et continue sur un bon rythme de hard mélodique.

L’album se termine en beauté avec « Open your eyes », un titre encore une fois bien pêchu, les guitares fusent, l’orgue hammond se montre agressif, En concert ce morceau devrait tout déchirer.

Les fans de Dio, Whitesnake, Rainbow, Deep Purple entres autres ne pourront que se régaler, bien sur , certains n’y trouveront pas grand chose de nouveau et préféreront les originaux mais franchement quand la qualité est là, il ne faut pas rechigner, l’album tient vraiment la route et c’est bien là le principal !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s