PRETTY MAIDS – Kingmaker (2016)

Quel plaisir de retrouver Pretty Maids en 2016 avec ce nouvel album « Kingmaker »!

Car pour ceux qui comme moi ont découvert le groupe en 1983 avec leur mini lp, il a été alors impossible de ne pas être envoûtés par ce mélange de Heavy métal et de hard Fm. Incroyable groupe qui musicalement n’aura jamais bougé et proposé toujours des albums de qualité.
Emmené par Ronnie Atkins au chant et Ken Hammer aux guitares, il y aura toujours eu cet équilibre, cette ossature qui dure depuis 33 ans.

Sans surprise, le premier titre « When god took a day » est dévastateur et (comme d’habitude) comble nos espérances, une introduction que l’on devine parfaite pour débuter un concert en voyant les musiciens s’installer sur scène. Puis c’est parti pour des riffs qui déchirent et la mélodie qui vient se poser sur cette rythmique avec le morceau qui monte crescendo, un morceau de pure tradition Pretty Maids !

Et le morceau éponyme « Kingmaker » vient enfoncer le clou ! Un morceau bien heavy avec cette double grosse caisse qui déboule, les riffs sont toujours agressifs et sur le refrain la mélodie reprend le dessus, juste imparable !

« Face the world » et « Humanize me » « reviennent avec le côté mélodique et Fm musclée du groupe, avec toujours cette force dans les compositions qui vous captive de suite. Il faut également noter que la voix de Ronnie Atkins est toujours au top !

Mais en terme de morceau mélodique, on atteint l’excellence avec  » Last Beauty On Earth », un superbe titre dans encore et toujours la grande tradition du groupe et on se remémore « red hot and heavy » en 1984 et son « Waitin’ For The Time »

Après ce passage mélodique, on sait très bien que Pretty Maids va revenir en force et c’est avec « Bull’s Eye » qu’il nous offre une fois de plus un titre bien entraînant avec cette basse/batterie toujours aussi solide et des riffs implacables de Ken Hammer !

Et ça remonte de plus en plus en puissance avec « King of the right here and now » un titre heavy/mélodique percutant à souhait !

« Heavens little devil » morceau hard/fm, assez agréable mais qui ma paraît pour ma part le morceau le plus faible de l’album.

« Civilized monsters » on retrouve la hargne et la mélodie de Pretty Maids qui constamment nous prouve qu’il est unique pour réussir à mélanger les genres, un des meilleurs morceaux de l’album !!

Vous n’en avez pas eu assez ? Alors « Sickening » va continuer le travail avec cette rythmique métallique qui ne vous lâchera pas et c’est encore un titre énorme que le groupe nous envoie dans notre cerveau !

Alors que l’on pensait s’attendre à une ballade, Pretty Maids termine l’album avec « Was That What You Wanted » un morceau puissant et plutôt original sur le refrain et avec un « pont » mélodique superbement trouvé, un de mes morceaux préférés !

ce « Kingmaker  » est assurément un des grands album de hard rock de l’année 2016 et va se ranger avec fierté aux côtés des autres albums du groupe !

Incontournable !!

9/10

PRETTY MAIDS est :

Ronnie Atkins – Chant
Ken Hammer – Guitares
Allan Tschicaja – Batterie
René Shades – Basse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s