BITERS / THE FUTURE AIN’T WHAT IT USED TO BE (2017)

Ah the Biters !
Voici un groupe que l’on croirait venir de la fin des seventies depuis leur cabine espace temps !

Ce groupe venu des USA et plus précisément d’Atlanta s’amusait depuis 2010 à nous sortir des EP et à nous balancer des clips sur Youtube. Puis enfin ,en 2015 il sortit leur premier album « Electric Blood » pour que tout le monde puisse découvrir leurs compositions parsemés de hard’n’roll, de Glam rock et de power pop.

Et le groupe a décidé de continuer la fête avec ce nouvel opus qui n’apportent bien heureusement aucun changements dans leurs morceaux, « Let it roll » qui ouvre l’album est tout simplement magique, c’est simple comme le plus basique des morceaux de rock et c’est tout aussi fabuleux, un morceau qui claque et que l’on pourrait écouter en boucle !

Mais le groupe a d’autres atouts en poche et il a notamment sorti le grand jeu pour nous imprégner le cerveau avec des titres pêchus et mélodiques comme « Don’t turn this good » (avec son petit riff à la « New york groove ») qui sent la pop/rock des années 80 ou « No stranger to heartache » qui vous fera obligatoirement taper du pied.

Et si vous allez jeter un oeil sur Wickipedia car vous êtes curieux et que vous avez bien raison, vous allez lire que le groupe a grandi avec les influences diverses tel que Cheap Trick, David Bowie, Alice Cooper, New York Dolls, Thin Lizzy, Dead Boys, Slade, ou The Boys, et bien tout ça est vrai, mais c’est surtout l’énorme influence de Marc Bolan qui se fait ressentir sur les superbes titres « stone cold love », « Callin’ you home » et « Gypsy Rose ».

Cet album est un bain de jouvence pour les zygomatiques car on a la banane tout au long des 10 titres qui paraissent très courts.
Les Biters sont des excellents musiciens et en plus d’être plutôt sympathiques et sans oublier un côté romantique, ils ont tout compris sur le sens du Fun !!

Un album à déguster tous les jours sans aucune modération et juste une dernière chose, si vous avez aimé cet album, jetez-vous sur l’album de Butch Walker : The Rise and Fall of Butch Walker and the Let’s-Go-Out-Tonites, je pense que cela vous plaira, pour les connaisseurs si vous n’êtes pas d’accord, et bien vous n’êtes pas d’accord…

8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s