WAYWARD SONS – Ghosts Of Yet To Come (2017)

Ouais je sais, je vais être rébarbatif mais ça fait vachement plaisir de s’acheter un album rien que pour le coup de coeur d’une pochette qui s’avère être vraiment géniale avec ce côté Creepshow !

Bon ok, je vous mens un peu sur ce coup là car déjà au verso, il y a le logo « Frontiers », ce qui veut dire qu’au pire je peux me retrouver avec une vrai soupe de hard Fm et comme je dis pas non à un petit bol de temps en temps je tente et pour tout vous avouer monsieur l’agent, je me suis rappelé que c’était le nouveau projet de Toby Jepson ancien chanteur de Little Angels et également chanteur sur le dernier Fastway sorti en 2011 (pour le reste y’a Wickipédia and more).

Après avoir allumé les bougies et enlevé le petit voile plastique au cd, je l’insères délicatement dans la petite fente, (un peu d’érotisme musical) et j’ai juste le temps d’apercevoir que l’album dure 37 minutes, c’est court mais ça peut-être très bon (les connaisseurs sauront de quoi je veux parler) et ça commence par « Alive », un morceau hard rock bien lourd à tendance seventies, une entrée en la matière plutôt conventionnelle mais terriblement efficace et qui satisfera le hard rockeur basique en manque de décibels.

Dés le deuxième titre « Until the end », ça monte crescendo, on retrouve la voix de Little Angels (c’est lorsque Toby ne force pas) mais en beaucoup plus rock’n’roll, un morceau pêchu qui vous donnera la pêche (et qui vous donnera peut-être l’envie de manger des fruits, qui sait ?), c’est en tout cas un petit bijou ce « Until the end » !

« Ghost » à ce petit truc à la Thin Lizzy mélangé à un soupçon de glam, ce qui me fait penser au lointain The Grip (« oh lui et ses noms de groupe que personne ne connaît ! »), excellent titre et entraînant à souhait ! (à vos rhumes).
Il sent vachement bon le rock’n’roll quand même cet album, c’est frais, c’est naturel, c’est garanti sans pesticides (je parle encore des fruits là ?) et les mecs se font plaisir et c’est réciproque, on prends un énorme panard !!

On continue rapidos avec des références histoire de faire le mec pointu et/où les gens peuvent se dire, ah ouais d’accord ok, pourquoi pas etc… Alors tout d’abord « Don’t wanna go » qui sent bon le rock australien comme un bon Angel city, « Give it away » un des « tubes » de l’album au refrain entêtant que les Wildhearts n’auraient pas reniés (puisque je vous le dis). « Killing time » toujours percutant et puissant dans le style de Buckcherry, « Crush » encore et encore excellent qui me fait penser peut-être à tord à Manic Street Preachers ?

« Be still » autre « tube » avec des guitares délicieuses qui sentent toujours bon le Lizzy et qui enchaîne avec « Small talk » qui à ce côté Punk rempli d’énergie qui n’est pas sans me rappeler The Police dans ses morceaux les plus speed ( je sais la drogue c’est pas bien, on entend des choses que les autres n’entendent pas) et l’album se termine avec « Something wrong » un morceau plus lent avec un refrain toujours aussi bon.

Quand je vous disais que 37 minutes suffisent largement ! (c’est l’expérience qui parle).
Tous les morceaux sont tous de haute qualité, l’album est éclectique avec des morceaux variés avec des musiciens qui transpirent et qui ont faim de Rock’n’roll ! (decidément j’ai un problème avec la nourriture, devrai-je aller consulter ?)

Ce Ghosts Of Yet To Come est un putain d’album de rock ultra efficace pour effacer toute morosité de votre cerveau, à quand la suite ?

PS: Elle quand même bien la pochette, non ?

8/10

WAYWARD SONS est :
Toby Jepson (chant, Guitare)
Sam Wood (Guitare)
Nic Wastell (Basse)
Dave Kemp (claviers)
Phil Martini (batterie)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s