LAST AUTUMN’S DREAM / FOURTEEN ( 2017)

Last autumn’s Dream fête avec ce « fourteen », son quinzième anniversaire, le groupe existant depuis 2003, il nous a donné l’habitude de nous offrir chaque année un nouvel opus, ainsi je commande toujours l’import japon qui contient un petit bonus (ou parfois plus).

Le groupe emmené par un des meilleurs chanteurs dans le style du hard mélodique, j’ai nommé Mikael Erlandsson, je suis quasi certain de ne pas être déçu car il propose toujours des compositions de qualité.
C’est toujours un plaisir de les retrouver et si l’année dernière le groupe nous avait offert un très bon album de covers, il revient cette année avec des compositions personnelles, douze titres au compteur avec une petite intro + une cover mais ça, ça fait partie des habitudes.

Ca commence avec un excellent titre pêchu et mélodique comme il se doit avec « Go » titre de grande classe et 100% LAD qui ravira d’entrée de jeu les fans du groupe. « Siren » et « I don’t wanna wait » enchaînent et sont également de bonne facture. Les mecs se font toujours autant plaisir et ça fait du bien et ça continue avec la cover qui est une reprise de Pat Benatar, « Shadows of the night ».

Toujours très impliqué, Jamie Borger se partage en grande partie les compos avec Mikael Erlandsson.

L’album monte en intensité avec « Turn it up » plus speed et plus dans le trip au Mikael Erlandsson en solo, un titre power pop avec des guitares plus agressives et inspirées. Puis « Let the curtain fall » et « Woul’t u like », morceau plutôt classique mais avec ce côté pop bien prenant que Mikael Erlandsson affectionne et au final malgré les différents compositeurs, le style du groupe reste le même et ne faiblit pas, on reste sur le même niveau.

« Get them all » nous remet un coup de rock et ça balance comme il faut, tout comme « walkin talkin miracle » qui est un excellent morceau entraînant, puis vient la ballade « love again » plutôt réussie (même si ce n’est pas la plus belle ballade du groupe) et l’album se termine par le bonus track « Love is an open road » qui permet de clôturer sur une note dynamique.

Encore une fois, Last Autumn’s Dream réussit à nous offrir un très bon album de rock mélodique, les musiciens sont tous excellents, l’album est comme à son habitude très bien produit, je ne suis pas un grand fan de hard Fm, mais Last Autumn’s dream, j’apprécie énormément car c’est beaucoup plus que ça, il y a des influences diverses, du glam, de la pop et c’est ça qui fait son petit plus !
Alors comme tous les autres opus, ce Fourteen ne fait pas exception et plus vous l’écouterez, plus vous l’apprécierez !

Et je me répète mais pour ceux qui sont fans de LAD mais qui ne connaissent pas encore les albums solos de Mikael Erlandson, jetez-vous dessus (et surtout le magnifique « The Gift »).

Bref, merci LAD encore pour ce cadeau, espérons avoir un nouvel album l’année prochaine !

LAST AUTUMN’S DREAM est :
Mikael Erlandsson : Chant, claviers, guitares
Peter Pac Soderstrom : guitares
Jamie Borger : batterie, choeurs
Nalle Pahlsson : basse, choeurs
Ulf Wahlberg : claviers, guitares, choeurs

8/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s