MICHAEL CRIMSON / MEDUSA (2017)

Voilà le genre de surprise que j’aime, une pochette simple mais assez intrigante pour s’y pencher un peu, l’écoute d’un titre sur Youtube et il ne m’en fallait pas plus pour commander l’album qui s’annonçait très intéressant.

Michael Crimson est un jeune suédois, il est chanteur et guitariste et à composer l’ensemble de cet album inspiré de la mythologie grecque.

Ce « Medusa » est un album concept, donc tous les morceaux s’enchaînent et les dix titres vont donner du plaisir aux amateurs du genre.
Et quel genre plus précisément ?

Et bien, dés l’ouverture de l’album avec « Seashell eyes », on pensera à un mixe entre Jono, Cryptex ou encore à Robby Valentine, on navigue entre le rock progressif, le glam et la pop car bien entendu, l’âme de Queen et de David Bowie planent sur plusieurs titres.

La voix de Michael Crimson est vraiment parfaite pour ce style de musique et elle a par moment ce côté théâtral qui rappelle justement le chanteur de Jono. Certains titre comme la ballade « Weeping window » sonneront plus « pop anglaise » mais tout reste bien cohérent dans l’ensemble.
On pense également beaucoup à l’album de Maglev « Overwrite the sin » (sorti en 2016) avec ce mélange de rock progressif et de pop rock et certains passages musicaux pourront vous faire penser aussi à Kaipa.

Un premier essai réussi où les orchestrations et les harmonies vocales montrent un travail colossal de la part de Michael Crimson qui démarre sa carrière de bien belle manière !

8/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s