LUST / LUST (2018)

Demon doll records nous a encore fait une très bonne surprise en allant nous dénicher une petite perle du glam rock us de la fin des années 80’s, j’ai nommé Lust !
Le groupe faisait partie des meilleurs groupes glam de la « côte est » et cet album regroupe des enregistrements datant de 1989 et de 1991.
Les cinq premiers titres étaient connus de certains fans car une K7 était sorti à l’époque et elle était jusqu’à maintenant très recherché par les collectionneurs.
Le groupe était composé de Rob Rocker au chant et à la guitare, de Danny Johnson à la basse, de Steve Zingo à la batterie et de Joe Navark à la « lead » guitare.

Alors musicalement c’est comment ?
Et bien, ça va sentir fort le Poison, le Pretty Boy Floyd et le Mötley période « too fast for love », Lust navigant vraiment dans le glam bubble rock que dans le glam tendance hard us, « Just a little » qui ouvre l’album est par ailleurs le morceau glam par excellence, une fois le morceau lancé sur la platine, les étoiles deviennent roses bonbon et on a la grosse banane !
Côté voix, on a une petite pensée pour The Glorious Bankrobbers sur le deuxième titre « Been a long time » car Rob Rocker a quelques ressemblances vocales avec Olle Hillborg et musicalement c’est dans le même trip qu’un « psycho asshole » (marrant puisque l’album vient d’être lui aussi réédité par Demon Doll records, voir review sur le site), mais on pensera également à Vince Neil sur d’autres titres.

Si les mecs avaient le sens du look, ils avaient aussi le sens de la bonne composition car tous leurs morceaux sont excellents, alors bien entendu, ça restera valable uniquement pour les fans de Glam et de power pop car ici pas de plans ultra travaillés, pas de longs solos, c’est binaire et c’est fun !!

Sur les titres issus du deuxième enregistrement datant de 1991, le son est un peu moins bon mais cela reste reste de qualité, et si la ballade « Did you see my girl ? » (qui fait vraiment penser à Mötley) et le titre suivant « Girls will be girls » sont un peu moins inspirées, le groupe termine en beauté avec « Than heaven for little girls », qui est un morceau bien pêchu et que les fans de Pretty Boy Floyd vont adorer et surtout le groupe nous gratifie d’une reprise de « Time Warp » du cultissime « The Rocky horror picture show » et c’est juste jouissif !!

Si je n’ai pas connu ce groupe à l’époque, c’est un réel plaisir de le découvrir aujourd’hui car évidemment ça nous replonge à nos meilleurs années (sex, drugs, hard & glam rock) et à Juke Box (la boutique mythique du hard rock à Paris), où je me jetais sur ce genre de groupes (souvenirs), bref, un album incontournable pour tout fans de Glam des années 80’s !!!

7/10

Pour acheter l’album : https://www.demondollrecords.com/products/lust-lust

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s