Emily B. Green / What If (2018)

2018 sonne donc enfin le retour de Emily B. Green !

Cette artiste qui nous avait offert un excellent Ep « Sugar Plum Visions…and Other Hallucinations » en 2010, traduisait de multiples influences anglo-saxonnes allant de la pop au rock progressif.

Ayant eu la chance de la voir en concert, j’attendais avec impatience de nouvelles compositions et c’est maintenant chose faite avec un nouvel ep de 5 titres qui débute merveilleusement avec «Higher», un titre doté d’une superbe mélodie, on pense à une rencontre entre Kate Bush et Carole King. Tout est joué en finesse comme les grands artistes peuvent le faire.
Il y a une pudeur et une sensibilité dans sa voix qui touchera les puristes du genre (la mélodie du couplet me fait un peu penser par moment au titre de Nelson « Nobody Wins In The End »).

« La belle étoile » change de registre avec sa musique aux essences orientales et il faut le souligner, c’est le seul titre chanté en français, un morceau qui me fait penser à la musicienne « Skye »

Avec « Lethe » on retrouve le style du premier ep, un morceau pop qui pourrait très bien se situer à la fin des années 70’s et 80’s, Emily mélange les genres entre un côté cabaret et Pomp Rock, les envolées vocales sont un vrai plaisir tant Emily propose une vraie richesse d’exploration dans ses mélodies.

« Therapy » est un magnifique morceau où l’âme de Kate Bush résonne.

le dernier titre « Xtralarge » est une ballade entre pop et Aor , et elle est tout simplement magnifique, il est certain que l’une des clé du talent d’Emily vient de son éclectisme musical qui s’ouvre à de multiples horizons.
Encore une fois, sa voix nous offre un vrai feu d’artifice de mélodies, chaque instrument est en place, Emily sait exactement ce qu’elle veut obtenir et le résultat est splendide.

A qu’elle artiste actuelle pourrait-on comparer Emily B.Green ? et bien pour ma part, je serai sans doute le seul à la citer, mais je la comparerai volontiers à Stephanie Schneiderman qui elle aussi à ces facultés d’offrir plusieurs univers musicaux tout en privilégiant la mélodie.

Mélomanes, attention au coup de coeur, vous êtes avertis !

8/10

Pour acheter l’album en numérique via spotify :
https://distrokid.com/hyperfollow/emilybgreen/djRv

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s