IMPERIAL STATE ELECTRIC / ANYWHERE LOUD (2018)

Si nous étions triste d’apprendre en 2008 la dissolution de The Hellacopters avec leur dernier album « Head Off », deux ans plus tard, la joie fût rapidement retrouvé avec l’apparition de Imperial state electric , Nicke Andersson revenait avec son nouveau groupe qui puisait fort dans ses influences sixties (rock’n’roll, Beatles) et seventies (punk rock mais aussi et surtout un grand pourcentage issu des premiers Kiss).

Et Depuis 2010, Imperial State Electric a sorti 8 albums fantastiques (en comptant le mini album live « In concert » et « Radio Electric ») et le groupe nous offre avec ce « Anywhere Loud » leur premier live !

Ce Live est tout simplement éblouissant et il me rappelle par son énergie et le son brut de décoffrage le « All those wasted years » d’Hanoi Rocks sorti en 1984, avec des compositions plus speed que sur les versions studios, avec les choeurs réalisés par les musicos et aucunes retouches en studio et surtout on sent que le groupe nous balance tout ce qu’il a dans le ventre et pour ceux qui ont déjà vu le groupe en concert, ils savent de quoi je parle !
Imperial State Electric est un des meilleurs représentants de cette mouvance rock’n’roll !

le fait que les enregistrements ont été réalisés sur plusieurs concerts Stockholm, Madrid et Tokyo ne changent absolument rien à la puissance de feu des 23 titres, on pourra seulement constater que le public japonais a toujours le même plaisir à hurler depuis les années 70’s !
du superbe « Deja vu », au « Spectorien « All trough the night », en passant par le kissien « Holiday from my vacation » et l’indispensable « Uh Hun », le groupe termine comme à son accoutumée par le furieux « Throwing Stones » que l’on peut déjà nommer de culte tant son morceau fait exploser les foules dés les premiers riffs !

Imperial State Electric montre avec ce live qu’il est un groupe abouti qui transpire le rock’n’roll au même titre que l’était les Hellacopters à son apogée, Nicke Andersson est un véritable « frontman » et un compositeur de folie, imaginez le nombre de compositions incontournables que le mec a déjà écrit, c’est phénoménal et c’est surtout pour nous un plaisir absolu !

Dans ces 23 titres, le groupe nous propose deux reprises avec au chant Dolf DeBorst le bassiste fou furieux, tout d’abord « Sonic Reducer » des Dead Boys et « This is Rock’n’Roll » des Kids (au fait, à quand une réédition cd ?), les seuls petits regrets de ce live, c’est que d’une part, le groupe ne nous offre pas un concert en Dvd et d’autre part c’est de ne pas avoir intégré le « Take me » de Kiss joué notamment lors de leur dernière prestation à Paris au « Petit bain », mais même n’importe quel morceau de Kiss aurait été un bonheur total !!
Mais ce n’est juste qu’une petite remarque personnelle car ce live est l’album à posséder pour tous les fans de rock (glam, punk, hard etc…), même si tout le monde n’a pas encore compris que Imperial State Electric est un groupe incontournable (un peu comme Hanoi Rocks à son époque), l’évidence, c’est que ce live est une bombe musicale indispensable et figurera dans quelques années parmi les grands albums cultes de l’histoire du rock !

10/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s