ALIEN / COSMIC FANTASY (1983) REISSUE 2015

Quand j’ai appris qu’il existait une réédition du Ep d’Alien en cd réalisé par le guitariste du groupe Brian Fair, j’ai immédiatement chercher via Facebook pour le retrouver et le contacter.
Le contact fut rapide et très sympa et l’envoi expéditif presque aussi rapide que le Téléporteur d’un épisode de Star Trek !

Vous ne pouvez pas savoir combien de fois ce vinyl à tourné sur ma platine et que ma « review » n’est pas si facile à écrire car ce « Cosmic Fantasy » faisait partie des albums incontournables de la journée ! Et de le réécoutez aujourd’hui, ça me fait revenir à mes années de jeunesse (nostalgie):

En 1983, lorsque je rentre dans mon magasin fétiche « Juke-Box » à Paris, je remarque d’entrée une pochette qui attire mon attention, comme venu d’une autre planète, des créatures posent devant des faisceaux de lumière qui annonce que leur vaisseau vient d’atterrir, ce groupe c’est Alien.
Au verso, on découvre le groupe à la tenue bien Glam et leur concept tient plutôt bien la route et malgré ma petite déception en voyant que c’est un Ep avec seulement 4 titres, je m’empresse de l’acheter et une fois arrivé chez moi à Lomshi (chambre mythique pour ceux qui ont connu) de le déposer en mode rapide sur ma platine .

L’album s’ouvre sur une introduction digne d’un film de SF « Space prelude » qui enchaîne parfaitement avec « Cosmic Fantasy », un morceau heavy metal pêchu et entraînant qui m’explose la tête, j’adore d’entrée, tout comme « Star lover » et « Headbangin » qui étaient aussi « musclés » que mélodiques et il faut le souligner, chaque titre est basé sur une rythmique costaud et des solos parfaitement maîtrisés.

Le groupe était composé de Brian Fair et de Rikk Kristi aux guitares, de Damien the Beast Bardot à la basse, de Frank Starr au chant et de Roxann Harlow à la batterie et au chant.
Et justement on va retrouver ces deux derniers en duo sur le 4ème titre, « Don’t say goodbye » qui est une pure merveille de Pop/Glam Rock (si Mötley l’avait sorti à l’époque, ce titre serait culte).

La remasterisation est superbe et notons au passage que sur le premier pressage du label Mongol Horde en 1983 (l’album ressortira sous 2 labels différents en 1984 dont Disc’ AZ pour la France), il y avait un message de fin sur les derniers sillons, on retrouve ce message sur les bonus tracks en l’ayant intitulé « We are Alien ».

Car voilà, au-delà de cette réédition cd en digipack (la pochette est très bien réalisée), Brian Fair nous a gratifié de 5 morceaux bonus et c’est donc plus qu’un plaisir, mais un véritable bonheur de découvrir des titres inédits !

« The Quest » est le premier bonus, autant vous prévenir tout de suite, surtout pour ceux qui ont les oreilles douillettes, le son est loin d’être terrible mais pour les plus anciens, cela vous rappellera le son des Bootlegs et des démos que l’on pouvait obtenir en K7 audio.
Pour ma part, cela ne me dérange absolument pas tellement heureux de découvrir ce trésor et à l’écoute de premier morceau, on s’imagine la chance du public d’avoir vu ce groupe en live, car oui, les bonus tracks sont issus d’un live.
« Dogs of war » ainsi que « The atomic age of glitter » donne le même constat, les morceaux sont puissants et de plus excellents et montrent que le groupe était vraiment un groupe de hard us proposant un heavy metal solide et mélodique.
« Can’t you see » cartonnait également, un morceau dans l’esprit de Mötley et « Hit and run » un titre bien glam avec un côté Kiss sur le refrain absolument irrésistible !

Les musiciens assurent grave et Frank Starr (que l’on retrouvera ensuite dans The Four Horsemen) montre qu’il était un vrai leader avec une voix puissante.
Heureux mais aussi frustré d’avoir aujourd’hui découvert ces titres inédits car j’imagine que si le groupe avait enregistré la totalité de ces titres en studio, cet album aurait sans aucun doute figuré parmi les meilleurs albums de Hard Glam de l’époque.
Car n’oublions pas que nous étions en 1983 (même Wasp n’avait pas encore sorti son 1er album), beaucoup de groupes n’avaient pas encore dénicher de contrat.
Mais pas mal de groupe à l’époque commençaient avec un Ep et Alien a souhaité sans doute sortir rapidement cet Ep afin d’essayer de conquérir au plus vite les habitants de la planète car oui, l’album est dédicacé au peuple de la terre !

Ce Cosmic Fantasy est un album incontournable pour tous les fans de hard Us des années 80’s et il n’est pas trop tard pour le découvrir !

Vous pouvez commander l’album en prenant contact directement avec Brian Fair sur sa page Facebook : Donny B. Fair

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s