TANK | Sturmpanzer (2018)

Pour ceux qui comme moi ont connu et adoré TANK en 1982 à la sortie de leur premier album « Filth Hounds Of Hades » (qui deviendra un incontournable de la NWOBHM) seront heureux de découvrir le retour de Algy Ward au premier plan, sans hésiter j’ai acheté l’album sans me poser de question, bah j’aurai du !

Sturmpanzer était attendu depuis pas mal de temps et si on attendait un groupe à part entière, c’est finalement Algy Ward qui joue de tous les instruments et qui du coup à du boire des bières pour quatre, voir pour cinq car il s’est également occupé de la production (aidé quand même par un pote, faut bien trinquer de temps en temps avec un certain Guy Denning).

Et avec le premier titre on comprend que Algy en a rien à péter et qu’il a réalisé son album avec un son bien pourrave.
Putain mais qu’est-ce qu’il a foutu avec sa console pour nous chier un son pareil ?
Le titre « 2000 miles away » est plutôt bon et ça nous rappelle « Power to the hunter » mais Algy a eu la superbe mauvaise idée de rajouter 3 notes de clavier, quel gâchis…

On attend avec stupeur le deuxième titre, « March » que ça s’appelle et c’est comment dire, bordélique à souhait, ça déboule à tout va, mais qui va aimer ça ?
« No more war » continue, on dirait du power metal sous bière, et quand le rythme s’accélère, c’est mauvais et le refrain qui dure et qui dure, on pense que Algy a du aller gerber entre deux prises…
Quel déception, alors que j’adore ce mec depuis toujours mais là c’est vraiment une catastrophe…

« Lianne’s crying » remonte la pente, mais même sur le deuxième couplet, on a l’impression que Algy n’est pas en place pas grave car ça enchaîne avec « First They Killed The Father » qui continue sur le même niveau (ouf) on retrouve notre TANK que l’on aime, sans hésiter les deux meilleurs morceaux de l’album.

« Sturmpanzer pt 1 & 2 » ça y est Algy est reparti à l’apéro et à ressorti son clavier, on comprend même pas sur le livret car seul « Sturmpanzer » est marqué et pas pt 1&2, bon pas grave, Algy il s’en bat les couilles, et sinon le morceau ? C’est bien trash et ça dépote pas mal mais c’est très loin d’être le meilleur morceau du groupe, vous vous en doutiez non ?

« Living In Fear Of » revient à un niveau plutôt bon, Algy a du le jouer au réveil et ça fait un peu hymne, il serait pas devenu fan de Manowar le père Algy ?

« Which part of F.O. don’t U understand » est un morceau disons bordélique (je l’ai déjà écrit non ?), un morceau plutôt moyen, empreint de poésie et qui speede sur la fin, ce qui rend le morceau bien meilleur, Algy aurait du le jouer comme ça dés que le début, Fuck !

« The Last Soldier » un morceau mi-tempo bien heavy avec un gros refrain qui fait peur, c’est qu’il aime ça le petit Algy !
Et la surprise veint ensuite avec la reprise de Thin Lizzy « Little darlin », pas aussi bonne que la version de Pretty Maids mais Algy se fait plaisir ça bastonne et c’est plutôt fun, bonne idée Algy , tu reprend un verre ?

Et merde, je suis con moi aussi, alors que tout se passait bien, Algy en buvant quelque coups a ressorti son clavier, j’aurais jamais du lui proposer un autre pack alors que tout se passait bien.
Et là il me dit : attends j’ai une idée, on va mixer l’intro de Shellshock, avec le clavier et je vais rajouter des « instrus » dessus »
Euh non Algy, c’est pas une bonne idée, tu sais, Shellshock, l’intro tout ça c’est culte !
« Ferme ta gueule et laisse moi je sens l’inspiration venir, tiens je vais même remettre un peu de clavier dessus, et regarde je mets aussi l’intro de Filth hounds of hades » tu vas voir mon pote et je vais même l’appeler « Revenge of the filth hounds pt 1&2… »
Bon c’est ton album qu’est-ce que tu veux que je dise et pour le dernier morceau, tu mets quoi ?
« Mais c’est le dernier morceau, c’est ça qui est génial, non attends on va faire un morceau bonus avec des bruitages, regarde j’ai un coucou qui fait coucou et on va mettre aussi une sonnerie de téléphone qui va sonner pendant plusieurs minutes, génial non ? »

Ouais Algy terrible ton idée, mais c’est vraiment dommage de finir l’album ainsi déjà que t’avais que 4 titres qui tenait la route…
Sinon elle est où ta poubelle ?

3/10

Musiciens:
Algy Ward (Chant / Guitares / Basse / Batterie)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s