ROCK GODDESS / THIS TIME (2019)

En 1982 En allant à notre fief Juke Box (magasin spécialisé dans le hard rock à Montparnasse) je tombe sur cette pochette avec ces 3 nanas et ce titre « Heavy Metal Rock ‘N’ Roll », c’est un maxi 3 titres, le vendeur me passe le titre, je craque tout de suite pour ce hard rock « burné » et entraînant, j’apprend sur Kerrang que le groupe est anglais et est issu de Wandsworth, (sud de Londres), il est composé de 2 soeurs Jody Turner (guitares et chant) et Julie Turner (batterie) et de Tracey Lamb (basse)
Jody a une voix grave et écorchée qui vous prends tout de suite aux tripes et le maxi tournera longtemps sur ma platine jusqu’à la sortie de leur premier album.
Premier album qui sort quelques mois plus tard (mais nous sommes déjà en 1983) qui va être une petite révélation car cet album ne comprend que des titres en puissance, de « Heartache » qui ouvre l’album au sublime « My angel » et qui finit subtilement avec « Heavy metal rock’n’roll », l’album est une réussite totale !

Mais lorsque le groupe effectue sa première tournée européenne en première partie de Def Leppard, c’est encore plus énorme, le groupe sur scène envoie du lourd, Jody a une prestance vocale et physique impressionnante, Rock Goddess rentre définitivement dans nos coeurs tendres de hard rockers.
Le deuxième album « Hell Hath No Fury » arrive dans la foulée et même si il est un poil en dessous, on prend grandement notre pied surtout que le groupe déboule à nouveau en France pour nous présenter l’album et Rock Goddess nous balance une nouvelle et sacré claque dans la gueule avec ce concert à la Mutualité en mars 1984 (personne n’a filmé le concert avec son portable ?).

On devient alors tous fiancés avec Rock Goddess et on espère un troisième album pour conclure mais voilà l’album n’arrive pas tout de suite, on reste patient et puis lorsque le petit nouveau débarque enfin en 1986, c’est une déception, comme Girlschool nous a fait le coup en 1985 avec l’album « Running wild », le groupe lui aussi nous offre un album Fm, une soupe indigeste que l’on recrache tous, le béguin disparaît et Rock Goddess écrit très justement ce titre « Love Has Passed Me By ». L’album est un échec commercial et le groupe disparaît définitivement.

Et puis les années ont passées, l’internet est arrivé et on a commencé à avoir des news, le retour du hard rock depuis quelques années avec une génération de jeunes musiciens adeptes du métal de la NWOBHM font réapparaître des anciens groupes à la surface et en 2014, enfin Rock Goddess répond présent à l’appel !

Reprise de contact sur les réseaux sociaux et Rock Goddess revient en 2017 avec comme à leur début avec un maxi trois titres « It’s More Than Rock And Roll » et on se rassure sur la voix de Jody, c’est toujours aussi costaud et agressif avec notamment l’excellent « Back Off ».

Le rendez-vous est pris sur Pledge Music avec les fans pour pouvoir financer l’album et Rock Goddess arrive rapidement à réunir les fonds pour enregistrer leur 4ème album 33 ans après « Young and free ».

L’album sort en ce début d’année 2019 et il s’intitule « This time », pochette superbe et titre qui convient parfaitement pour leur retour sur la scène musicale, mais une première déception, c’est que l’album ne contient que 9 titres (et aucun morceaux de leur maxi) et la deuxième déception est la durée de l’album qui est seulement de 35 minutes.

Pour des retrouvailles c’est un peu court, je comprend qu’il n’y aura pas de préliminaires et que Rock Goddess veut passer directement aux choses sérieuses !

Alors ça démarre fort avec « Are you ready » où l’on se replonge carrément dans le style du premier album ! Et ça oui, on est « ready » à fond car ça faisait un paquet d’année que l’on attendait ce genre de brûlot et les autres titres comme « Obsession », « Two wrongs don’t make a right » gardent cette même énergie et font monter la température.

Et quand Rock Goddess oeuvre dans un style un plus hard rock mélodique ( un peu comme sur « Hell Hath No Fury ») avec des titres comme « Calling to space », « Flying to see you » (avec ses changements de rythme où la voix de Jody monte crescendo) ou « This time » dans un style plus classique, c’est toujours aussi efficace !

L’album se termine avec le très bon « It’s my turn » un bon mixe entre hard moderne et hard des années 80’s et « Drive me away » morceau plus cool et mélodique mais qui va nous envoûter une nouvelle fois car la voix de Jody a toujours autant de charme que de hargne !

Mesdames (j’allais dire Mesdemoiselles), si cet album est effectivement bien court, le plaisir était au rendez-vous et cela fait un bien fou de vous réentendre avec de nouvelles compositions en 2019 !

Après toutes ces années de séparation, c’est maintenant une certitude avec ce nouvel album, notre idylle peut recommencer !

Et n’écoutez pas cet album avec un son merdique, non écoutez moi cet album avec un son énorme à fond les gamelles, « This time » est ce genre d’album qui devient addictif et si je suis sans aucun doute rattrapé par la nostalgie d’antan, je peux quand même vous assurer que Rock Goddess a réussi son retour et que cet album va satisfaire à 100% ses fans !

ARE YOU READY FOR THE HEAVY METAL ROCK’N’ROLL ?

7/10
(si le groupe avait intégré les titres de leur maxi et surtout « Back off » ma note aurait été 8)

Ps : le cd est en vente à moins de 10€ sur internet ou à Gibert joseph, ne passez pas à côté !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s