KAATO / SLAM (2019)

Après un superbe premier album de rock us sorti en 2016 (voir review sur ce site), KAATO revient pour notre plus grand plaisir avec un mini album 6 titres.

Le groupe originaire d’Australie mais dorénavant installé aux USA est toujours dirigé par le chanteur Kurt Lowney et le bassiste Mika Nuutinan.
Ils ont été rejoint dorénavant par Hunter Lovan aux guitares, Christopher Williams à la batterie et Michael Webb aux claviers.

C’est sur, on peut être déçu que le groupe ne revienne pas avec un album complet tant le premier opus nous avait enchanté sur l’ensemble de leurs compositions, mais le principal c’est que le groupe est bien vivant et c’est déjà un beau cadeau que ce SLAM, alors, allons-y déballons- le :

Ca commence avec une introduction courte qui donne son nom à l’album, « Slam », le groupe nous met l’eau à la bouche d’entrée de jeu car ça donne envie d’écouter la suite avec ce morceau qui a des allures de Company of the wolves, pourquoi cette torture ?

Mais pas le temps de pleurer sur son sort car « Glamour queen » prends le relais et on comprend que le groupe nous a juste préparé à quelque chose d’encore meilleur car comme sur le premier album, c’est la grosse claque !
KAATO nous offre un titre explosif, un rock us / Glam pêchu entraînant absolument irrésistible !!

« Somebody, Someday » Bon c’est déjà plié, le groupe dés ce deuxième titre m’a mis le genou à terre car si le titre démarre comme un morceau aux essences de hard seventies blues et sudiste, ça monte crescendo dans les tours pour arriver à un rock’n’roll glam du meilleur goût, sans parler de Kurt qui nous livre une superbe prestation vocale, quel travail de composition, splendide !

« Addicted » revient plus vers le style du premier album, un morceau pêchu avec une grosse rythmique et des guitares qui scintillent de partout et un clavier qui amène juste ce qu’il faut, un titre mélodique et fun à 1000% entre rock US et Glam, un peu comme une rencontre entre Mitch Malloy et Kix, jouissif !!

« In Passing » morceau plus lent, le groupe nous offre un morceau fantastique qui montre toute l’étendue vocale de Kurt, c’est vraiment du très haut niveau, si on peut avoir une infime pensée à Aerosmith, le groupe va bien au-delà de ses influences avec cette qualité de ses compositions qui donne vraiment un style propre au groupe.

« Communication » redémarre sur les chapeaux de roues, avec un glam rock Us toujours aussi prenant, le groupe a cette force de composer des morceaux qui claquent et qui font toujours mouche !

Et le groupe termine avec « Drivin’ home », toujours dans cette mouvance fun, un morceau rock Us qui pourra autant plaire aux fans de Glam rock, de classic rock, de hard Fm musclé que de Power pop !

Ce mini album est une réussite totale et en attendant un vrai deuxième album, ce « Slam » saura aisément nous faire patienter !

Mais si vous avez le choix, optez pour l’import japon qui contient un bonus track explosif ! Un morceau de plus de 4mns à la rythmique bien lourde aux essences seventies qui lorgne du côté du dirigeable, Kaato envoie la sauce et c’est un pur régal !

Comme je l’avais souligné lors de ma chronique du premier album, Kaato est un groupe qui nous replonge au meilleur du rock Us et ce nouvel album le prouve une nouvelle fois, les musiciens ont trouvé cette alchimie parfaite pour écrire des compositions éclectiques qui vous donneront le sourire à chaque écoute !

Ne passez pas à côté !!

9/10

Pour commander l’album :
http://www.kaatomusic.com/shop

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s