NIGHT VIPER / EXTERMINATOR (2017)

Petite piqûre de rappel (oui je suis drôle) pour ceux qui auraient loupé cet excellent groupe venu de Suède et plus précisément de Göteborg où vu le nombre de groupes métalliques qui prolifèrent, les bébés doivent être bercés au son du heavy métal !

Ce « Exterminator » est leur deuxième album et on peut dire que le groupe a fait une bonne progression dans l’écriture des compositions en combinant des morceaux speed avec des morceaux plus heavy classique comme sur le superbe « On the run ».

La pochette a été également soignée et l’édition cd est agrémenté d’un fourreau, ce qui est plutôt agréable et ravira les collectionneurs.

Côté groupe, on retrouve Thomas Sutton (Order Of Israfel) et Johan Frick (Lethal Steel) aux guitares, Ruben Åhlander Persson à la basse, Jonna Karlsson à la batterie et bien entendu Sofie Lee Johansson au chant.

Le groupe propose un heavy metal bien speed comme il se faisait dans le début des années 80’s, on pense obligatoirement aux groupes qui sont restés dans l’histoire comme Metallica ou Iron Maiden mais on peut également citer des groupes comme Jaguar, Acid, Raven ou encore Bitch avec notamment « Summon The Dead ».
Si Night Viper peut rejoindre et être comparé aux nombreux groupes qui perpétue avec talent les styles de métal de nos groupes de notre adolescence, il se détache malgré tout avec un atout majeur : Le chant de Sofie Lee Johansson qui donne une couleur bien différente de celle que l’on peut avoir l’habitude d’écouter.
Certaines critiques parlent de voix soul et chaude, je serais plutôt d’accord avec eux, cette voix qui peut être autant agressive,rageuse ou plus douce avec ce grain si spécial est définitivement la pièce maîtresse du groupe.

Mais les musiciens ne sont pas en reste et les guitares font parfaitement leur boulot avec des riffs saccadés et les duels de guitares jumelles dont on se lasse pas et surtout une basse volubile qui tient le choc face à un jeu de batterie infernal, un jeu sec et nerveux avec des roulement de fûts qui nous rappellent lars Ulrich à ses débuts.

Si sur les dix titres, le groupe propose essentiellement des morceaux heavy à tendance speed (voir très speed), les morceaux ne sont pas déniés de mélodies, alors oui ça dépote pour notre plus grand plaisir mais nous sommes loin d’un style trash ou speed sans saveur, non vraiment tout l’ensemble est parfaitement calibré.

Night Viper a depuis la sortie de cet album multiplié les tournées (dont une avec Spiders) et s’est forgé une solide réputation en tant que groupe live (Allez sur Youtube pour jeter un oeil).

Vu l’énorme potentiel du groupe, Night Viper devrait nous régaler avec un 3ème album qui devrait (et on en est certain) être encore meilleur que celui-ci !

8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s