THE END MACHINE / THE END MACHINE (2019)

The End Machine, un nouveau groupe signé chez Frontiers, et c’est qui ?
Les musiciens de Dokken avec Robert Mason au chant, mais que ça sent bon tout ça !

Il est vrai que je n’apprécie pas vraiment Don Dokken mais j’ai toujours apprécié le jeu de guitare de George Lynch (écoutez les albums avec Michael Sweet), tout comme la rythmique solide occupée par Jeff Pilson à la basse et Mick Brown à la batterie.

Jeff Pilson qui est également bassiste sur de nombreux groupes et projets depuis toutes ces années et tout aussi producteur de renom et c’est d’ailleurs lui qui s’est occupé de la production sur cet album, donc aucune inquiétude à avoir.

Concernant Robert Mason, c’est une vieille connaissance puisqu’il faisait partie du line up sur le premier album de Lynch Mob en 1992.
Ce mec ne m’a jamais déçu que ce soit avec Lynch Mob, Cry of Love ou sur les deux derniers albums de Warrant.
Il a ce genre de voix qui impose sans forcer (avec ce petit voile) et lorsqu’il monte en puissance, vous avez les poils qui se dressent.

Enfin reçu, enfin déballé, le cd fut rapidement inséré dans la platine et c’est parti avec « Lead of faith », un morceau assez lourd qui heureusement est porté (justement) par Robert Mason qui s’appuie sur un excellent refrain, ça démarre bien !

« Hold me down » plus pêchu dans un style plus hard classique, les mecs s’éclatent, la rythmique tabasse et niveau guitare, c’est un régal !

Ca continue avec « No game » hard rock mélodique bien carré (quel solo !), « Bulletproof » heavy à souhait, excellent, « Ride it » qui dépote sévère, un morceau bien speed, dans la grande tradition du genre, musicalement c’est bien costaud, superbe titre vraiment !

« Burn the truth » morceau mi-tempo bien heavy, la basse ronronne pas étonnant que ce soit Jeff Pilson qui produise et si le début du morceau n’emballe pas plus que ça, restez patient car on rentre dedans au fur et à mesure, le break et le solo sont tellement bons, la rythmique encore et George Lynch déboulent, Robert Mason est impérial !

« Hard road » continue de faire monter la pression, superbe morceau dans le style des albums de Warrant (Avec Mason je précise), « Alive today » toujours aussi bon, pas un temps mort pas une composition qui sort du lot avec des compositions signés par le groupe hormis Mick Brown.

« Line of division » est peut-être le titre qui est un peu en dessous des autres a quand même ces petits truc qui accrochent, le couplet avec les choeurs, le break et le solo, c’est ce qui fait la force des grands !

Et ça enchaîne avec « Sleeping voices » une ballade musclée, empreint de feeling avec tous les ingrédients que l’on aime !

L’album se termine avec « Life is love is music » avec une rythmique qui groove, un titre qui me fait penser à plusieurs groupes, c’est marrant, un mélange d’Aerosmith voire de Dead Daisies avec une petite touche de David Lee Roth, bref du grand art !

Après plusieurs écoutes, et bien j’ai toujours le même sentiment, cet album est énorme en proposant un hard rock us avec des touches de hard classique et moderne, les mecs ont délivré un travail monstrueux.

Jeff Pilson a déclaré sur les médias sociaux qu’il est prévu de transformer THE END MACHINE en un groupe à part entière, avec plus d’albums. Le groupe a récemment fait quelques concerts et des tournées devraient suivre.

Avec un album aussi solide que celui-ci, il est clair que le groupe peut aller loin, de plus les mecs n’ont plus rien à prouver et ils ont juste à se faire et à nous faire plaisir, un des meilleurs albums de l’année 2019, tout simplement jouissif !!

9/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s