ZEB DRAGON / ZEB DRAGON (2018)

ZEB DRAGON est né en 1982, des copains issus du même lycée forme ce premier line-up composé de Jon Maybey aux Guitare, de Mike Richardson à la basse, de Anthony Smith à la Batterie et de Jeremy Herbert au Chant.
Le groupe répète dans un local préfabriqué du lycée et commence rapidement à composer et à développer leur propre son hard rock.
Et en 1983, Ben Brierley remplace Jeremy Herbert qui amène dans ses bagages de la mandoline, du violon et de la guitare acoustique, son frère Crispin Brierley remplace Anthony Smith à la batterie mais lui aussi joue d’un instrument qui sort de l’ordinaire pour le hard rock , la flûte.

Le groupe se produit principalement au pub Green Dragon de Statford, le temps d’écrire plusieurs morceaux et de peaufiner leurs prestations scéniques, suit alors des concerts dans de nombreuses salles de spectacle où ils sont accueillis par un public varié.
Le groupe décide de rentrer en studio afin d’enregistrer des démos et continue de jouer dans les régions de Midlands et de Londres, leur musique est décrite comme une musique originale avec des influences aussi diverses que YES, BLACK SABBATH ou FAIRPORT CONVENTION.
Malgré cela, le groupe n’arrive pas à trouver de contrat et décide de faire un nouvel enregistrement, nous sommes en 1985, cela sera leur troisième et dernière démo. La dernière performance en live du groupe se tiendra en 1987 en tête d’affiche au Stratford Upon Avon Civic Hall.

Et c’est donc grâce au label Cult metal classics (Sonic Age records) que les enregistrements du groupe sont enfin disponible.
Sept titres d’une durée totale de 29 minutes, court me direz-vous, mais l’achat en vaut la peine car oui le groupe était très original et il n’est pas facile de définir le hard rock de Zeb Dragon.

« Voyage of a twentieth poet » sur l’introduction vous fera penser à Mama’s Boys et oui, quel autre groupe de hard rock de la Nwobhm introduisait du violon dans ses morceaux ?
Au-delà de cette petite remarque, le groupe balance un morceau superbe avec un chanteur qui maîtrise parfaitement sa voix et qui peut monter aisément dans les aigus, un hard rock mélodique qui s’inscrit parfaitement dans les meilleurs groupes de l’époque.

« Underground » le deuxième titre intrigue dés le début avec l’apport de la mandoline puis l’introduction dure un petit moment pour enchaîner avec une ligne de chant qui se rapproche de Marillion. Puis après un break très réussi, le morceau s’emballe sur un rythme mi-tempo avec une superbe mélodie où la voix a quelques réminiscences à Bruce Dickinson.

Il faut bien dire que le groupe développait vraiment un style propre dans ses compositions, avec ce mélange de rock progressif (voir médiévale/folk) et de hard rock comme sur « Golden angel ».

Le son pour « Two Weeks » issu d’une autre démo est beaucoup moins bon, mais cela reste correct et ce morceau s’inscrit plus dans la Nwobhm, tout comme « The room » avec sa rythmique bien lourde qui est plutôt inspiré de Black Sabbath, avec un chant haut perché mais on se retrouve surtout avec deux titres qui donnent l’impression de ne pas être terminés (les morceaux restent assez court et se finissent de façon assez sèche).

Comme nous n’avons aucune indication, je pense que les deux derniers morceaux sont issus de la première ou deuxième démo, tout d’abord « Kate’s song » une sorte de ballade à l’essence médiévale, le chanteur avec une voix très aiguë avait vraiment de grandes capacités.
et « Fading away » le dernier titre est le morceau le plus speed dans la tradition de l’époque (mais je me répète, il faut apprécier les voix aigus)

Alors bien entendu, cet album ne sera pas un incontournable mais Zeb Dragon reste une curiosité à découvrir et pour les fans de la Nwobhm, il fera bonne figure dans leurs collections en sachant que les 3 premiers morceaux sont vraiment excellents.

7/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s