GIN LADY – Tall Sun Crooked Moon (2019)

Enfin je retrouve mes amis suédois de Gin Lady pour leur 5ème album, la pochette est un tournesol géant en guise de soleil et au milieu du désert un petit oasis et une piscine.
Je plonge dedans avec le premier titre « Everyone Is Love » où le groupe nous projette dans une atmosphère flower power aux essences psychédéliques que ne niera pas le Blue Oyster Cult des premiers albums.

L’atmosphère est très agréable et Gin Lady nous détend, vas-y mon pote, prends le temps, tu veux une bière ? un joint ? on se détend, on est pas bien là ?

Avec « Sweet country livin », on flirte avec le country et le rock des Allman Brothers et c’est comme si le groupe déboulerai dans la salle à manger et qui te dirait, salut mec on peut jouer chez toi ?
Mais allez-y mes potes, installez-vous faîtes-moi voyagez et vous voulez une bière ou un joint ?

La vie n’est pas un long fleuve tranquille mais avec Gin Lady, la vie prend un contre courant, on se sent mieux, on se sent beaucoup mieux et la ballade « The Darkest Days Of All Time » vous ramènera vers les terres du sud.

Tiens justement un cheval sonne à ma porte, c’est un pur-sang, salut mon pote va s’y rentre, y’a Gin Lady qui est là, tu veux une bière, du foin ?

Le groupe augmente le son un « chouilla » pour jouer le morceau suivant « The visit », le cheval est content car c’est un morceau mi-tempo avec une superbe mélodie.

Le temps d’aller chercher de la bière et du foin (le cheval avait finalement faim), tout le monde s’est mis à flotter dans les airs, c’est normal le groupe nous joue « Gentle bird », on s’est tous mis à planer, seul le batteur tient encore sur la terre ferme en étant accroché avec un bout de sa grosse caisse.

Tiens ça sonne à la porte, c’est Chris Robinson qui me dit que ça joue bien chez moi, je lui explique rapidement que c’est Gin Lady et que l’on se retrouve à chaque sortie d’album, je le fais rentrer et je lui propose une bière et un joint et le fauteuil est toujours libre car le cheval plane toujours.

Le groupe enchaîne alors sur « Into The Wasteland » puis sur « Always Gold », c’est vraiment cool et entraînant et la sonnette retentit une nouvelle fois, cette fois-ci il y a pas mal de groupes mais notamment Tom Petty qui m’offre un bouquet de fleurs, il me dit que les fleurs veulent faire absolument les choeurs sur le prochain morceau de ce groupe merveilleux, je fais entrer Tom Petty et je dis aux fleurs qu’il n’y a pas de problème, et qu’après l’excellent « Undertow », elles pourront s’éclater le pollen, en attendant je leur propose un peu d’eau, un joint et des abeilles.

Et c’est parti pour un jam sur « The Rock We All Push » un morceau planant où les fleurs assurent un max sur le refrain, le calme revenu, Gin Lady termine avec « Tell It Like It Is », un superbe morceau de plus de 600 ou 6 minutes (je ne m’en souviens plus) qui vous fera planer longtemps (le cheval m’en parle encore). Le temps est venu pour tout le monde de partir et je remercie Gin Lady pour ce superbe voyage.

Ce nouvel album de Gin Lady est destiné aux mélomanes avertis fans de « classic rock melodic » et il fait simplement du bien à la vie, quelqu’un veut reprendre une bière ou un joint ?

8/10

Gin Lady est:
Magnus Kaernebro – Chant / Guitares
Fredrik Normark – batterie
Anthon Johansson – Basse
Johnny Stenberg – Guitares

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s