MICHAEL SWEET / TEN (2019)

Si on devait trouver un seul adjectif pour décrire ce nouvel album de Michael Sweet, je pense qu’il s’agirait de phénoménal !

Je vais me répéter mais depuis le retour de Stryper au premier plan, Michael Sweet est ultra prolifique et enchaîne les albums solos, les albums de Stryper ainsi que certains projets comme les deux superbes collaborations avec Georges Lynch et effectivement à chaque fois, Michael Sweet nous offre des albums de haute qualité.

Depuis quelques albums, les albums sont de plus en plus heavy et Michael Sweet est un des meilleurs musiciens de la scène hard US de sa génération avec une voix aussi douce qu’agressive, une voix qui peut descendre aussi aisément dans les graves que dans les aigus.
Sans oublier que Michael Sweet demeure un excellent « lead » guitariste.

Comme pour l’album précédent on retrouve Will Hunt à la batterie et John o’Boyle à la basse, des musiciens aussi talentueux que confirmés, le reste du groupe comprend Paul Mcnamara au claviers et Danny bernini au percussions.

Mais Michael Sweet a décidé d’inviter pour chaque morceau un guitariste pour effectuer le solo et c’est ainsi que l’on retrouve des noms comme Joel Hoekstra, Tracii Guns (la liste est en dessous) mais c’est également au niveau vocal que Michael Sweet a invité des guest comme Todd Latorre ou Ian Raposa.

Sachant que la qualité va être au rendez-vous et que la production va être à la hauteur de l’événement, c’est donc le moment de mettre le cd dans la platine.

Rien qu’avec « Better part of me », l’album vaut le détour, ce morceau est une vraie puissance de feu, une composition de heavy métal mélodique absolument imparable et quelle voix !

Mais ce n’est que lé début car « Lay it down » est également explosif, puis le 3ème titre « Forget forgive » qui est un mi-tempo surpuissant avec des riffs lourds. Puis encore « Now or never » qui nous rappelle le meilleur des morceaux de Stryper aux essences métalliques de Black Sabbath !

« Ten » le morceau éponyme est tout aussi heavy et l’ensemble des compositions sont réalisés avec des refrains percutants et le travail des guitares est vraiment impressionnant que ce soit au niveau des riffs que des solos, Michael Sweet est impérial sur chacune de ses interventions !

« Shine » est tout aussi puissant qu’entraînant et qui nous rappelle les meilleurs titres de Stryper, un morceau que Michael Sweet devra inclure dans la set-list du groupe, il serait dommage de na pas jouer ce superbe morceau en live.

Puis vient le moment où l’album se calme avec une sublime ballade mi-tempo « Let it be love », heureux que Michael Sweet ait composé ce morceau magnifique, les frissons sont garantis.

Arrive ensuite « Never alone » qui nous ramène vers le hard rock des années 70’s, on pense à UFO ou Scorpions, puis ça enchaîne avec « When love is hated » qui est un morceau de hard Fm musclé avec toujours une rythmique incroyablement solide ponctués de riffs et de solos explosifs !

« Ricochet » est un morceau qui groove du tonnerre avec un excellent refrain, « With you till the end » avec en duo le chanteur de FirstBourne Ian Raposa, un morceau qui tient bien la route, soutenu encore et toujours par un excellent solo.

L’album se termine en apothéose avec un morceau bien speed qui nous ramène dans les années 80’s, une composition dont Michael Sweet a le secret. Le duo vocal avec Todd latorre l’actuel chanteur de Queensrÿche nous rappelle Bruce Dickinson et le refrain épique fonctionne parfaitement, jouissif !!

Encore une fois, Michael Sweet a effectué un travail d’orfèvre et il nous régale avec un album sublime qui est aussi bon (voire meilleur) que son précédent album « ONE SIDED WAR » !!

« TEN » est sans contexte l’un des 10 meilleurs albums de 2019, à ne louper sous aucun prétexte !

10/10

Tracklist :

Better Part Of Me / Jeff Loomis (guitare solo)
Lay It Down / Marzi Montazeri (guitare solo)
Forget, Forgive / Howie Simon (guitare solo)
Now Or Never / Gus G. (guitare solo)
Ten / Rich Ward (guitare solo)
Shine / Ethan Brosh (guitare solo)
Let It Be Love / Michael Sweet (guitare solo)
Never Alone / Joel Hoekstra (guitare solo)
When Love Is Hated / Joel Hoekstra (guitare solo)
Ricochet / Featuring – Tracii Guns (guitare solo)
With You Till The End / Mike Kerr (guitare solo) Ian Raposa (chant)
Son Of Man / Andy James (guitare solo) Todd Latorre (chant)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s