HAREM SCAREM / CHANGE THE WORLD (2020)

Un nouvel album d’Harem Scarem est toujours un événement pour les fans de hard rock mélodique.

Harem Scarem depuis son retour en 2013 nous a démontré qu’il était toujours un groupe de grande classe avec « Thirteen »(2014) et « United » (2017), deux albums particulièrement réussis.

Je n’avais pas pu me retenir de regarder la vidéo de leur nouveau titre « The death of me » disponible sur le net et franchement ce titre m’avait donné l’eau à la bouche tant on retrouve Harem Scarem au meilleur niveau !

Si on retrouve leur nouveau bassiste Mike Vassos sur les vidéos et pour les prochaines tournées à venir.
c’est bien Pete Lesperance (guitares) qui s’est chargé de tenir la basse sur ce nouvel album.
Pour le reste de la formation, on retrouve bien évidemment Harry Hess au chant et Creighton Doane à la batterie.
A noter la participation de Tony Harnell pour les choeurs.

Pete Lesperance disait à propos de ce nouvel album : « Nous n’avons vraiment qu’un seul objectif lorsque nous commençons à travailler sur un album et c’est d’essayer d’écrire les meilleures chansons que nous pouvons ».
« Au début, Harry et moi travaillons individuellement sur des parties puis les rassemblons pour voir si nous avons un bon point de départ pour certaines chansons. Je pense que nous avons enfin trouvé notre rythme et nous essayons juste de nous contenter musicalement, mais nous livrons quelque chose que les fans apprécieront!  »

Alors oui Harem Scarem réussit encore son pari de nous délivrer un album très agréable à écouter, avec toujours leur marque de fabrique qui leur donne ce son unique.

Dès le premier titre « Change the world », on rentre dans leur univers et on retrouve le fameux coup de patte de Pete Lesperance qui distribue ses notes au diapason.

« Aftershock » utilise tous les ingrédients que le groupe nous propose sur bons nombres de titres mais quand les compositions sont travaillées de cette manière, il n’y a rien à dire, le groupe fait mouche une nouvelle fois !

Et dés que le groupe met la gomme sur certains titres, alors là, cela devient encore plus excitant, j’aime assez lorsque l’on bouscule un peu Harry Hess, c’est à ce moment qu’il est vraiment bon comme sur le pêchu « Riot in my head ».

Le groupe un peu comme Pretty Maids alterne entre morceaux Fm et morceaux hard rock et le mélange est parfaitement réparti.

Côté ballade, le groupe nous propose « Mother of invention », une ballade mi-tempo plutôt réussie, alors que l’on reste un peu déçu pour « No me without me », ça reste très sympa à écouter mais si vous connaissez le répertoire du groupe, pas besoin de faire un dessin, le groupe est tellement capable de faire mieux !

Encore une fois, le travail des musiciens est énorme (rythmique, harmonies vocales) et je suis obligé de l’écrire à nouveau, Pete Lesperance a réalisé une nouvelle fois un travail fantastique sur chaque titres.

Si « No man’s land » est assez intéressant avec ces changements de rythme et ses riffs, on touche l’excellence avec « Fire & gasoline » un morceau pêchu et mélodique qui va faire partie des meilleurs titres du groupe !

L’album se termine avec un très bon et entraînant « Swallowed by the machine ».

On passe donc un très bon moment avec ce nouvel album qui tourne en boucle chez moi depuis plusieurs jours, un Harem Scarem de haute qualité à posséder dans
votre collection !

8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s