STRYPER / Even The Devil Believes (2020)

Deux ans après l’excellent « God dawn evil », Stryper pour notre plus grand plaisir revient avec un nouvel album !

Ce « Even the devil believes » est donc leur 13ème album studio depuis « The yellow and black attack » (en comptant bien évidemment « The covering ») et une chose est sûr dorénavant, c’est que Stryper est enfin reconnu dans le monde comme étant un des meilleurs groupes de heavy métal mélodique.

Alors, Il est sans doute trop tard pour que le groupe puisse connaître le même succès que certains grands groupes surtout avec la pandémie qui règne sur la planète et pourtant, cela aurait été le moment pour que Stryper soit de la fête dans tous les grands festivals de hard rock, (sauf en France évidemment).

Concernant la musique du groupe, et bien je l’ai déjà dit dans mes chroniques précédentes, Stryper c’ est une vraie puissance de feu emmené par un Michael Sweet à la voix incroyable et que depuis No More Hell To Pay sorti en 2013, le groupe propose un heavy métal surpuissant !

Sans oublier qu’il reste un guitariste hors pair tout comme Oz Fox , ce duo parfait nous aura offert depuis 1984 parmi les meilleurs duels de guitares qu’il ait pu exister dans le monde du heavy métal et du hard us. Et au-delà du talent que des centaines de guitaristes possèdent, Stryper ont toujours eu une inspiration de génie pour des solos et des riffs dont la signature musicale est reconnaissable entre mille !

Et bien entendu il faut souligner la rythmique soutenu par Robert Sweet avec sa frappe sèche et son jeu de cymbales percutant, connecté depuis peu avec le jeu de Perry Richardson à la basse, qui pour ce deuxième album au sein de Stryper semble avoir pris définitivement ses marques.

L’album s’ouvre avec « Blood from above » un morceau fabuleux dans la grande tradition du groupe. Solide, pêchu, mélodique, avec une superbe ligne vocale, d’entrée du grand Stryper !

« Make love great again » qui enchaîne est un morceau bien lourd aux influences de Black Sabbath, puissant et mélodique, Stryper n’a pas changé son style d’un pouce et reste toujours aussi efficace !

« Let Him in » continue sur ce rythme effréné, un titre qui nous ramène aux premières années du groupe entre « Soldiers under command » et « Loud’n’clear », imparable !

Mais ça continue avec « Do Unto Others »; le morceau choisi comme single est tout bonnement fantastique, et aurait pu tout à fait trouver sa place sur « To hell with the devil », et quel solo de guitare orchestré par Michael Sweet !

A noter la ballade « This I pray » avec son introduction à la guitare accoustique qui nous replonge dans les années « Hair métal », ainsi que le morceau éponyme « Even the devil believes » qui aurait pu trouver sa place sur « Against the law ».

L’album oscille entre le bon goût du heavy métal des Eighties et du hard rock plus moderne comme avec « How to fly » qui se rapproche de ce que Michael Sweet nous proposait sur le fabuleux « Truth ».

Mais le résultat est sans appel car Michael Sweet masqué ou non est toujours autant créatif pour nous composer de superbes morceaux et le résultat est vraiment jouissif !

Pour conclure, les onze morceaux de l’album sont tous excellents, chacun aura bien évidemment sa préférence mais cet album est tout simplement un vrai chef d’oeuvre de hard mélodique !

Merci Stryper pour ce cadeau magnifique !!!

10/10

https://www.youtube.com/watch?v=54JVuMtLVHE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s