Stephanie Schneiderman / Live At the Old Church (2012)

Mais connaissez-vous Stephanie Schneiderman ?

Certes, nous sommes loin du heavy métal et du hard rock mais j’ai toujours apprécié cette chanteuse et compositrice que j’ai découvert en 2005 sur CDBABY (qui n’existe plus aujourd’hui) et qui m’a tout de suite conquis avec son univers riche de mélodies et de compositions parcourant différents styles musicaux.

Après avoir acquis l’album « Live at Kung-Fu bakery » aux essences blues, jazz et pop, je découvris que Miss Scneiderman avait déjà trois albums et un EP à son actif. Mais son premier album « Stephanie Schneiderman » sorti en 1999 et le EP « Fall Sessions 2001 » restaient introuvables, je m’empressais donc de commander « Unbroken » sorti en 2001 et « Touch Down » sorti en 2004 les deux albums disponibles.

Sur « Unbroken », nous avons droit à un album pop/folk où certains titres se veulent planant comme « Daddy’s getting closer » ou «Marmalade », puis des titres plus pop/rock avec « Unbelievably unbroken », on peut parfois penser sur ce premier album à Michelle Branch par exemple sur « Lucy », ou encore à Tom Petty comme sur le très bon  « Betty », citons pour terminer l’excellent titre jazzy « Some birds ain’t suposed to fly ».

Un très bon album mais le deuxième opus de la chanteuse, «Touch down » est encore un cran au dessus tant au niveau des compositions que de la production. Dès le premier titre « Baffled queen », on est emporté par la mélodie, cette façon de chanter avec grâce, une orchestration superbe avec l’apport des violons.

« Shadow » plus pop/rock est encore une fois superbe avec une très bonne mélodie avec un bon travail des choeurs et une mandoline parfaitement utilisée.

« Professor sunshine » est délicieux et original (que l’on trouvait également sur le live), le blues/gospel « Salty blues » magnifique !
« Debutainted » est très réussi avec son petit côté reggae et plus encore un mes titres préférés « How Happy » bercés par ses violons vous plonge dans sa mélodie simple mais tellement sublime !
On pouvait lire sur Cd Baby en présentation de l’album « Imaginez Nora Jones en tournée avec les Beatles quelques part au texas » cela peut vous donner une idée…

Dans le même temps, Stephanie Schneiderman a travaillé autour d’un projet avec trois autres musiciennes,  Lea Krueger ( basse, guitare,claviers), Mc Kinley (basse,guitare), Lara Michell (guitares, keyboards, percussion) et un certain Ned Failing qui est crédité pour la batterie.
Le projet va devenir un groupe qui va s’appeler Dirty Martini et sort son premier album pratiquement au même moment en 2004. 

Le projet est assez original puisque chacune des musiciennes sont des chanteuses, des multi- instrumentistes et des compositrices, on retrouve donc un savoureux mélange de genre avec des compositions de chaque interprètes. Le résultat est très frais avec des compositions dans un style pop/Rock/folk avec quelques morceaux aux sonorités sixties et ce premier album est enregistré en live. 

Dirty Martini récidive en 2006 avec un nouvel album intitulé  « Tea and revenge « . Avec entre-temps le départ de Lea Krueger. L’album, cette fois-ci enregistré en studio se veut plus élaboré et original que le premier, à noter l’artwork du digipack qui est très réussie. Les compositions sont assez diverses mais restent rock et mélodiques, certains retrouveront sur quelques titres l’univers de Stevie Nicks et les musiciennes s’amusent avec les harmonies vocales dans le style par exemple de Baskery.

En 2007 avec la participation de la famille et de ses amis, elle sort un album de reprises en acoustique destiné aux enfants, des covers notamment de Fleetwood Mac, Bob Marley, The Beatles etc…

En 2008, Stephanie Schneiderman revient avec un nouvel album « Dangerous fruit », un album très différent puisqu’il mélange habilement toujours plusieurs styles mais cette fois-ci on se retrouve avec des réminiscences pop, electro, folk et soul, ce changement provient de la collaboration avec Keith Schreiner qui s’occupe des claviers et des samples. 
Un résultat assez inattendu mais qui conforte l’ouverture musicale de Stephanie Schneiderman. 

La magie fonctionne avec dés le premier titre « Twenty silvers » un son plus moderne certes mais une mélodie travaillée qui est toujours aussi efficace. 
« First crack » est surprenant et très réussie. « Dark is easier » est vraiment le mélange surprenant qui pourrait plaire au fan de Suzanne Vega. Les ballades comme « Regognize » prenne évidemment une autre dimension avec cette production et certains comme « Dirty and clean » pourront faire penser à Goldfrapp ou encore à Beth Orton. 

(pour info,en 2012 Le titre « Dirty and clean » a été utilisé pour la série « The Vampire Diaries », on pouvait alors espérer que Stéphanie Schneiderman gagne en notoriété).

En 2011, sort Rubber teardrop qui est dans la même lignée que le précédent mais avec un son plus electro et des titres plus pop/electro comme « Hush », « Bridge of fire », « wild open », un album pour ma part un peu en dessous du précédent (sans doute un peu trop déroutant pour moi) mais l’album contient de très bons titres comme « Avalon », « Rubber teardrop » et la très jolie ballade « I am what I am not ».

En 2012, Stephanie nous sort un live enregistré en acoustique, piano, guitare, claviers accompagné d ‘un quatuor à cordes reprenant principalement des morceaux de ses deux derniers albums et le résultat est tout simplement fantastique, les morceaux en acoustique ont été subtilement retravaillés et ils prennent une dimension magistrale !
Ce « Live at the old church » est juste magnifique !

Stéphanie enchaîne avec un nouveau groupe Swan Sovereign composé des anciens membres de Dirty Martiny, 2 maxi singles vont sortir respectivement en 2014 et 2017 mais seulement en téléchargement, des compositions pop/rock mélodique toujours aussi efficace qui nous laissaient présager un album des plus savoureux, mais hélas plus aucune nouvelles depuis…

Hey Stephanie, On attends ton retour avec impatience !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s