THE GEORGIA THUNDERBOLTS / CAN WE GET A WITNESS (2021)

La nouvelle sensation du rock sudiste s’appelle The Georgia Thunderbolts !

Après avoir sorti un premier album  » Southern Rock From Rome » auto-produit en 2019 , voici enfin le premier opus officiel de ce groupe originaire de Rome en Georgie et ce qui est sûr, c’est qu’il va ravir tous les fans de hard rock sudiste et de hard rock tout court !

Le groupe est composé de TJ Lyle au chant (+ piano et harmonica), aux guitares Logan Tolbert et Riley Couzzourt , à la batterie Bristol Perry et à la basse et aux claviers Zach Everett.

D’entrée de jeu, le groupe envoie du lourd avec le superbe « Take it slow » et pas la peine de résister, The Georgia Thunderbolts vous a déjà mis à terre, les musiciens déboulent une énergie de folie, la rythmique et les guitares sont implacables, c’est du très haut niveau !

Et quant au chant, si le timbre de voix nous rappelle Ronnie Van Zant, la voix de TJ Lyle a beaucoup plus de puissance !

Et avec le deuxième titre « Lend a hand », on a compris que le groupe a de quoi faire lever la foule, ce morceau est un monument !!

Pendant près d’une heure, le niveau d’excellence va se maintenir sans aucune faille, du hard rock burné à la ballade qui fait mouche, tous les morceaux sont superbement orchestrés. Avec parmi les 13 titres deux reprises, tout d’abord « Midnight Rider » des Allman Brothers où le groupe a choisi tout en gardant la ligne mélodique, de mettre une rythmique qui bastonne, le résultat est vraiment top !

Ensuite le génial « Be good to yourself » écrit par Andy Fraser (Free) et interprété notamment par le trop méconnu Frankie Miller sur le cultissime album « Full house » sorti en 1977.

On peut également citer « Looking for an old friends » où plane l’âme de Lynyrd Skynyrd ou encore » Spirit of a workin man » avec sa ligne de chant originale où la lourde rythmique nous fera penser à Mountain.

Et puis ne passez pas à côté des deux titres costauds que sont « Half glass woman » et « Can get a witness » avec des solos de guitares de fous furieux !

Sur l’avant dernier titre le groupe n’a pas dit son dernier mot en nous balançant un rock endiablé « It’s alright » entraînant à mort !

Ce « Can we get a witness » est une réussite totale qui fait pour ma part déjà office de classique, ce genre d’album « phénomène » qui me ramène à mon adolescence quand je découvrais les premiers Lynyrd Skynyrd, le Marauder de Blackfoot ou encore le « Climbing » de Mountain, un Must tout simplement !

10/10

Ps : A écouter très fort au casque !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s