ERIC MCFADDEN / HAIL TO HELL – Alice Cooper Acoustic Tribute (2021)

Quand j’ai appris qu’Eric McFadden allait donner une suite trois ans après à son magnifique « Does AC/DC acoustic tribute » mais qu’il sera dédié à Alice Cooper, j’ai tout de suite pensé au morceau « Desperado » qui allait obligatoirement coller à ce génie de la six cordes.

Mais qu’en sera-t-il des autres morceaux et surtout quels seraient les titres choisis devant la multitude des compositions aux styles variés, que le maître Alice a composé durant son immense carrière ?

C’était la grande question en attendant de recevoir l’album commandé directement au label Bad Reputation.

Sachant qu’Eric Coubard (le président du label Bad Reputation) et qu’Eric McFadden sont deux immenses fans d’Alice Cooper, cet album était donc l’aboutissement logique de la passion commune pour un des plus grands artistes de tous les temps de la scène rock !

Une fois le cd entre mes mains, je découvre le superbe digipack, avec une splendide couverture reprenant l’artwork de « Welcome to my nightmare », l’album mythique sorti en 1975.

Et justement l’album débute par ce morceau culte « Welcome to my nightmare », on plonge directement dans l’univers d’Eric McFadden, avec sa voix et son jeu de guitare reconnaissable entre mille, avec un son magistral, le morceau prend une ampleur mystique comme si un sorcier vaudou vous narrait son cauchemar.

Et côté tracklist alors ?

Eh bien, elle est carrément éclectique et va ravir les fans, au final, que ce soit un titre plus ou moins connu, Eric McFadden, par son talent, se l’imprègne tellement qu’il nous livre à chaque fois sa version originale et inventive.

Si certains titres (dont Desperado) s’imposent comme une évidence, Alice Cooper ayant aproché différents styles comme le Jazz, sur « Blue turk » (School’s Out 1972) , le style « Cabaret » sur « Last man on earth » (Welcome 2 My Nightmare 2011) ou « Crazy Little Child » (Muscle Of Love 1973), ou encore « I’m the coolest » ( Goes To Hell 1976) des titres qui peuvent rejoindre l’univers du guitariste, Eric McFadden créé des surprises avec notamment une version flamenco éblouissante de « Laughing at me » (album Easy action 1970) tout comme avec « Former lee warmer » (album Dada 1983) et qui trouve ici un second souffle musical.

Il ne faut pas oublier la cover de « Millie and Billie » où Eric s’offre un duo avec la chanteuse Kate Vargas, le résultat magnifique nous colle les frissons.

Entre guitare acoustique, banjo, mandoline, basse acoustique, etc…, le travail du guitariste est encore une fois fantastique et il est bien plus qu’un simple album de reprises (comme l’était le tribute précédent).

Tellement pris dans l’univers d’Eric McFadden que l’on regrette que l’album se termine au bout des quatorze titres, que l’on se dit que l’on aurait souhaité découvrir d’autres titres tels que « Go to hell », « Skeletons in my closet », « I love the dead » ou encore « Caught in a dream », dans des versions acoustiques made in McFadden.

Alors un Tribute Volume 2 comme prochain cadeau de Noël 2022, ça serait chouette non ?

Moi j’en rêve déjà !

ps : A écouter au casque pour en découvrir toutes les subtilités, un album pour les mélomanes avertis !

8,5/10

Pour commander l’album :

https://badreputation.fr/epages/box28314.sf/fr_FR/?ObjectPath=/Shops/box28314/Products/BAD2112003






Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s