MAGI / WIN OR LOOSE 1976 (REISSUE 2021)

Voici une bien belle découverte avec cette réédition de ce groupe américain qui sorti son unique album sur un obscur label Uncle Dirty’s Sound Machine en 1976.

Le groupe au début des années 70’s débute sous le nom de SKULL mais avec l’arrivée de nouveaux membres, fianalement c’est sous le nom de MAGI que le groupe en 1973 enregistre sa première démo.

Le groupe va jouer régulièrement dans l’Indiana le Michigan et l’Ohio en faisant régulièrement les premières parties des grands groupes de l’époque.

En 1975, il change de bassiste en la personne de Tom Stevens (qui jouera plus tard en solo et avec The Long Ryders pendant plusieurs années).

Si il joue pas mal de reprises de Blue Oyster Cult, de Foghat, d’Aerosmith, de Queen ou encore de Rush, le groupe enregistre une nouvelle démo de 3 nouveaux titres avant de partir en studio pour enfin enregistrer leur premier album.

Celui-ci sort donc en 1976 et il contient huit titres.

Le premier titre « Win or loose » est un titre puissant et accrocheur, on pense à pas mal de groupes de l’époque et on peut retrouver le style et l’énergie de Ted Nugent.

La « semi » ballade « Undecided man » est également excellente et on songe beaucoup à Alice Cooper et à l’album « Love it to death ».

« I didn’t ask you » est un hard blues bien gras avec des influences de Led Zeppelin et d’Aerosmith , le morceau tient bien la route avec des guitares inspirées.

« Steve’s jam » est un bon morceau instrumental qui groove grâce à une basse bien présente, le jeu de guitare penche du côté de Ted Nugent and The Amboy Dukes.

« Fryin away time » qui dure près de 7 minutes puise également dans le registre hard blues, on pense encore à Aerosmith.

« Snowbound » est une belle ballade dans le style de Lynyrd Skynyrd tandis.

« Runnin Low » morceau hard rock’nroll / Boogie est sympa mais sans plus.

Et l’album se termine avec « Everytime I’m with you » un hard blues même si la rythmique et le son me fait penser au premier Kiss .

Alors avec toutes ces références, vous allez penser que le groupe n’avait pas vraiment de réelle identité, et bien oui, le groupe peine à se démarquer de ses influences de l’époque et surtout il est en retard de quelques années et arrive comme un groupe de seconde zone (malgré d’énormes qualités), car ce genre d’albums, les cadors de l’époque les ont déjà sorti en 1972, 1973 voir 74.

En 1976, les grands groupes vont sortir des chefs d’oeuvre, tels que Aerosmith avec « Rocks », Kiss avec « Destroyer », Rush avec « 2112 » ou encore Ted Nugent avec « Free for all ».

Cependant, il est dommage que le groupe n’ait pu sortir un deuxième album, il aurait été intéressant de voir comment le groupe aurait évolué avec un second opus.

C’est en tout un excellent cadeau pour tous les fans de hard rock des années 70’s car on passe un excellent moment avec ce « Win or loose » et ses huit titres pour une durée de près de 43 minutes.

La réédition sur le format cd est vraiment très bien faite avec un superbe livret de 20 pages racontant toute l’histoire du groupe avec de nombreuses photos, du beau boulot !





Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s