TY COATES BOMBERS / MAN DOWN (2021)

Pour ceux qui seraient passés à côté de cette petite pépite australienne, revenons donc sur cet album de Ty Coates Bombers sorti l’année dernière sous le label Bad Reputation.

Rappelez-vous, en 2020, ce même label avait eu la fabuleuse idée de reéditer le cultissime album de THE BOMBERS le supergroupe formé par John Coghlan bassiste de Status Quo et John Brewster guitariste de The Angels complété par Tyrone Coates au chant et saxophone, Steve Crofts à la « lead » guitare et Peter Heckenberg à la batterie.

Voir Kronik ici : https://2rockskroniks.wordpress.com/2021/01/04/the-bombers-aim-high-1989-2020/

30 ans plus tard, le groupe est de retour avec Ty Coates, le vocaliste entouré de Christina Crofts (la femme du regretté Steve Crofts, ex-The Bombers hélas décédé en 2016), de Mick Carter à la basse et de Rhyan Mathison à la batterie.

Avec le titre d’ouverture « The Phoenix » qui nous frise d’entrée de jeu les moustaches (tant pis pour les imberbes) on se demande POURQUOI Ty Coates n’a pas enregistré plus d’albums que ça ?

Car ce mec n’a rien perdu de sa voix et c’est tellement bon, putain ce mec a une vraie classe, et ce premier titre nous replonge direct dans les années 80’s avec un refrain topissime dans le genre « Working Class Man » de Jimmy Barnes, si vous voyez le niveau ?

Ca continue avec « Man down » avec une rythmique plus lourde qui triture le blues avec efficacité, il faut dire que Christina Crofts s’en donne à coeur joie, et pour ceux qui auront écouter son album « Just How Love Feels » sorti en 2019 ne seront pas étonnés.

Avec « Any other Way », le groupe nous assène un super Rock’n’roll bluesy endiablé et celui qui ne tapera pas du pied dès les premières notes peut définitivement arrêter d’écouter ce genre de zique, c’est foutu pour lui.

Et puis Ty Coates nous fait un énorme plaisir à reprendre le sublime  » No Danger » qui figurait sur l’album des Bombers, que dire de ce morceau qui est devenu un classique du genre, un morceau mi-tempo à la mélodie superbe, cette reprise est vraiment réussie, avec un son plus blues et sans saxophone.

« Sons of anzac » et « Get to know yourself ressemblent légèrement à ce que Bon Jovi pouvait nous proposer dans sa meilleure période, celle de « New Jersey » entre blues et country, très agréable à l’écoute.

On repart avec « Slave to the booty », un blues d’enfer qui nous fait imaginer de voir le groupe sur scène dans un bar en sirotant une bonne bière, ça serai vraiment le pied !

Allez deuxième reprise avec « Get Up And Get It On » qui à l’époque (1989) était sorti seulement en single avec « Worlds On Fire », un morceau typique du rock australien, groovy et entraînant !

« From a distance » ballade mi-tempo, bluesy et mélodique, dans le style de Cold Chisel and Co, c’est vraiment excellent !

L’album se termine avec « Burn Down your neighbourhood », bien rock et qui aurait pu vraiment trouver sa place sur le premier album, la qualité est au rendez-vous sur l’ensemble de l’album, aucun temps morts, pas de remplissage, un album où l’on sent que le groupe s’est fait vraiment plaisir, un album rempli de bonnes ondes australiennes, oui ce « Man Down » nous fait vraiment du bien !

Chapeau Bas pour ce grand retour !

8,5/10

Pour acheter l’album c’est ici : https://badreputation.fr/epages/box28314.sf/fr_FR/?ObjectPath=/Shops/box28314/Products/BAD210602

PS : Et sinon, à quand une réédition pour le très bon album solo de TY COATES – Child In The Man sorti en 2016 ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s