MIRRORS IMAGE / RUN TROUGH THE NIGHT (2022)

Après la séparation de SINFUL et leur unique album « Gonna Raise Hell » sorti en 1985, le guitariste Jimmy Ambrose et le bassiste Nars Lopez ont commencé à New York à monter un nouveau projet avec en quête d’un nouveau line-up.

Jimmy Ambrose avait composé pas mal de titres sans les utilser avec Sinful et tout en essayant de trouver les bonnes personnes, le duo souhaitait rentrer directement en studio pour enregistrer des démos, c’est chose faite avec notamment l’aide de potes musicos dont l’ancien claviériste de SINFUL, Bill Myer.

Après avoir trouvé le nom du groupe, le duo trouve enfin un chanteur à la hauteur en la personne d’Andy Meyer, le bassiste Nars Lopez se joint au groupe mais sera remplacé ensuite par Rick Lehland, puis par recommandation il trouve le batteur Harry Finnegan et enfin il dégote leur deuxième guitariste, un certain Mike Miranda déjà connu pour être un des meilleurs guitaristes de la région et pour avoir travaillé avec des artistes comme D.L. Byron et Klaus Nomi, la carrière de Mirrors Image peut enfin décoller.

Après avoir réenregistré les démos avec le nouveau chanteur, MIRRORS IMAGE s’est rapidement lancé sur le circuit local pour réaliser des concerts afin de bien se connaître et d’être en parfaite cohésion avant d’entrer en studio.

Quelques temps plus tard, le groupe se sent prêt et rentre en studio d’enregistrement d’Eddie Solan. Solan était l’ingénieur du son live de longue date de KISS et avait également travaillé avec d’autres groupes new-yorkais.

Il avait exprimé son intérêt à produire des morceaux pour MIRRORS IMAGE après avoir entendu le groupe. De ces sessions d’enregistrement est sortie une deuxième démo de quatre chansons.

Le groupe dans la foulée a continué à composer et à diffuser la démo aux principales maisons de disques,mais le bassiste Lehland est parti à son tour et a été remplacé par l’ancien bassiste de LUV SHY, Rob Shay.

MIRRORS IMAGE a enregistré alors deux chansons supplémentaires pour une nouvelle démo et il commencerait à susciter un intérêt sérieux pour les maisons de disques, mais un accord ne s’est pas concrétisé.

A cette époque, des différences musicales ont commencé à surgir entre les membres, la moitié du groupe voulait revenir aux sources et une approche rock n roll devenait à la mode avec la popularité croissante de Guns n Roses, tandis que l’autre moitié du groupe voulait continuer dans leur direction mélodique et de plus en plus complexe et cette division entraîna la fin du groupe.

MIRRORS IMAGE n’a jamais donc jamais réussi à signer un contrat avec un label et finalement a eu une durée de vie assez courte.

Cependant, le groupe a pu enregistrer ces 9 titres et grâce au label Heaven and Hell records, plus de 30 ans plus tard, vous allez replonger dans le Hard Us 80’s, avec ce groupe proposait un excellent hard mélodique dans le style de Hurricane, Dokken, Stryper, King Kobra, House of lords, XYZ, ou encore Kiss avec l’excellent titre « Hold on » (période 80’s bien sûr) et le superbe « Straight thru the heart ».

Indispensable pour les fans !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s