THAYER-ST. JAMES – THE LOST TAPES (2022)

En 84, je tombe sur le premier album de Black’N’Blue et c’est une bonne claque, du Hard Us de haute volée avec une touche Glam et hard Fm, le vinyl va tourner pendant longtemps sur le platine.

L’année suivante leur deuxième album « Without love » prouve que le groupe pouvait monter encore d’un cran, moins brut, plus peaufiné, l’album est une bombe de hard mélodique.

Mais mon album préféré reste le troisième opus, « Nasty Nasty » qui sort en 86, produit par Gene Simmons, le groupe offre un bon mélange de hard rock classique et de hard Us et malgré le fait qu’il contient tous ces ingrédients, le succès hélas, n’est toujours pas au rendez-vous.

Toujours soutenu par Gene Simmons, le groupe va sortir en 1988 « In heat » qui sera le moins bon album du groupe, pas mal de titres sentent le Gene Simmons des années 80’s, des morceaux binaires au gros refrain mais qui ne sont pas d’une grande originalité et ressemblent à bons nombres de titres dans le style.

De cette époque, Jaime St James le chanteur et Tommy Thayer le guitariste (kiss) ont retrouvé de vieilles bandes enregistrées à la fin des années 80’s alors qu’ils pensaient qu’elles avaient été détruites.

Cinq titres ont pu ainsi être récupérés, ils ont été produits par le talentueux Pat Reagan et enregistrés en 1988 avec l’aide de Gene Simmons après que Geffen Records ait viré Black ‘N Blue après « In Heat ».

En effet, Simmons Records avait accepté de sortir le nouvel album Black ‘N Blue, mais peu de temps après le temps passé en studio, Tommy Thayer avait quitté le groupe désireux de faire autre chose et le groupe s’est séparé quelques temps plus tard.

Donc voilà en 2022, nous nous retrouvons avec 5 titres inédits de Black’N’Blue, le cd débute avec « Sweet sensation » et on retrouve le groupe au meilleur niveau, un morceau Hard Glam avec une influence « Kissienne », c’est excellent !

Vient ensuite « American man », un titre dans la veine de « Rock on » issu de l’album « In heat ».

Le 3ème titre « Time » est un morceau mélodique aux accents sixties, vraiment très sympa.

Arrive en 4ème position, « Ballad of the bullet », une semi ballade réussie dans la pure tradition des groupes de Hard Us 80’s.

Le cd se termine avec « Work it » un titre avec des lignes vocales bien travaillées, un mixte entre blues et hard rock mélodique, très agréable.

Le EP est vraiment excellent mais hélas il est sorti en édition limité et vendu à un prix exorbitant : 40$ port compris pour les états-Unis et 50$ pour le reste du monde. C’est vraiment dommage que ce ne soit pas un label spécialisé comme DDR ou FNA qui puisse distribuer cet EP à un prix normal, beaucoup de fans de Hard Us seraient heureux de le posséder.

Pour acheter l’album : https://thayerstjames.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s