SAINTED SINNERS / TASTE IT (2021)

4ème album pour ce groupe d’origine allemande formé depuis 2016 et deuxième album pour Jack Meille l’actuel et excellent chanteur de Tygers of Pan Tang.

Le premier titre « Against the Odds » propose un hard rock mélodique empreint d’essence seventies avec une présence assez pesante de claviers mais ça passe plutôt bien.

« One Today » qui débute mi-tempo façon Kiss (époque Crazy night) se révèle plus Aor que hard rock mais garde toujours cette touche 70’s avec le clavier façon orgue hammond.

« The Essence of R’n’R » est un titre sympa avec un refrain à la sauce funky bien trouvé.

Avec « Out of control » on repart sur un rythme plus rock façon hard Us mais avec toujours cet orgue hammond qui n’est pas loin, tout comme « Never Back Down » un titre dans le style de Heaven & Earth.

« Good Ol’ Company » est le morceau qui cartonne le plus sur cet opus, on replonge dans les années 80’s entre le Death alley driver de Rainbow ou d’un titre de Van Halen revisité, un excellent titre avec toujours un Jack Meille au top !

« Down Dirty » en revanche va faire retomber toute l’intensité du titre précédent, un titre qui au départ se rapproche de Deep Purple and Co mais qui se révèle très agaçant, la descente d’accords est insupportable et c’est vraiment trop répétitif.

« On On (Chained) », attention claviers trop en avant ! Heureusement la guitare prend le relais et le morceau est finalement une réussite dans le style de hard mélodique.

On continue avec un bonus track, la reprise de « Losing My Religion » de REM, franchement dispensable, le morceau très AOR est plutôt lassant qu’autre chose, gros bof.

Heureusement le groupe se rattrape avec « Coffee, Whiskey, Rock’n’Roll », un morceau Rock’n’roll rempli de fun avec un côté cabaret très sympa, on pourrait croire que les Quireboys se soient invités dans le studio.

L’album se termine avec « Heart of Stone », une très jolie ballade qui monte crescendo, un peu dans le style à Diamond Head.

Pour conclure, les musiciens sont vraiment tous excellents, mais tous les titres ne sont pas du même niveau et le final nous laisse un goût légèrement amer, dommage, on passe néanmoins un très bon moment surtout grâce à la présence de Jack Meille.

6,5 /10

Sainted Sinners est :
Jacks Meille :Chant
Frank Pané : Guitares
Ernesto Ghezzi : Claviers
Rico Bowen : Basse
Berci Hirleman : Batterie

Digipack très sympa avec un livret comprenant toutes les paroles.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s